Einaa en beignets – cuisine de Tahiti

Depuis le temps que je voulais en cuisiner ! ah… les einaa…. j’en avais goûté grâce à ma voisine, qui m’avait invitée pour un apéritif, mais voulait me faire goûter les spécialités tahitiennes.
De là à cuisiner les einaa… encore faut-il en acheter. Je vous raconte.

Les einaa (nom tahitien que je ne sais pas vraiment traduire) sont des micro-poissons, qui ne sont pêchés ici qu’entre juillet et novembre, et qui se vendent…. au bord des routes, avec des mamies sous un parasol surveillant une glacière comme dans la vidéo ci-dessous, ou dans des camionnettes qui sillonnent les rues et klaxonnent… encore faut-il être là !

( Cette photo de Blue Banana est fournie gracieusement par TripAdvisor )

Il y a 2 jours, chez une amie, on entend un klaxon, j’ai donc foncé. Enfin des einaa… Je les ai donc achetés au cul d’un pick up, tous les einaa étaient dans une grande glacière. Cela se vend au bol, 500f le bol (soit 4 euros environ).

Ne manquez pas de visionner cette vidéo, vous en saurez davantage sur la pêche des einaa, et vous plongez immédiatement dans l’ambiance polynésienne du quotidien ! La vraie Polynésie chère à mon cœur  ❤

J’ai donc cuisiné des beignets d’einaa.

Beignets d'einaa - cuisine de Tahiti

Recette de beignets d’einaa

Il faut : un bol d’einaa, 100 g de farine, 1 œuf, 15 cl d’eau, 2 tiges d’oignon vert, 1 tomate, 2 gousses d’ail, sel, poivre, piment d’Espelette. Huile pour la cuisson.

Dans un saladier, mélangez farine, œuf et eau, remuez bien, qu’il n’y ait pas de grumeaux.
Ajoutez l’oignon vert ciselé, la tomate coupée en tout petits dés, l’ail écrasé, l’assaisonnement. Remuez bien.

Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle.
Quand l’huile est chaude, déposez des petits tas dans la poêle, pas trop épais, un peu comme des pancakes, laissez dorer, retournez. Retirez de la poêle pour déposer les beignets sur un plat recouvert de papier absorbant.
Renouvelez l’opération tant qu’il vous reste de la pâte.

Et régalez-vous, tant que les beignets sont chauds. Avec une salade, c’est délicieux, et vous avez là un repas copieux pour 2. Si vous les avez prévus pour une entrée, vous en avez pour 4 à 6 personnes, selon leur appétit.

Je suppose que cela doit être très bon aussi avec des restes de poisson émiettés si vous n’habitez pas en Polynésie pour profiter des einaa😉

Bon week-end à tous. Reposez-vous ou dépensez-vous, mais surtout faites vous plaisir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Légumes d’été confits

Les légumes d’été sont encore disponibles ? alors profitons-en. Ils nous font croire que l’été n’est pas loin, leur cuisson parfume la maison.

Ratatouille ? piperade ? légumes de méditerranée ou du pays basque ? avec ou sans poivron ? les puristes ont leur propre recette, et ne m’en voudront pas de croire que chaque famille a la sienne.

Pour ma part, c’est surtout selon les légumes disponibles, au marché ou dans le placard… mes enfants me parlent encore d’une ratatouille que j’ai cuisinée sans tomate… bof, c’était bon, et j’ai toujours considéré qu’il suffit de changer le nom de la recette et basta.
En ce moment, les poivrons sont hors de prix à Tahiti, donc il n’y aura pas de poivron. Par contre, les courgettes de taille convenable – c’est à dire pas trop grosses, ont fait leur apparition, donc j’en profite.

La cuisson : on lit souvent qu’il faut faire revenir les légumes les uns après les autres…. il faut quand même avoir du temps et… aimer l’huile. On oubliera la version cocotte minute, où on retrouve des légumes bouillis, ce que je n’aime pas du tout.

Alors je vous propose une lente cuisson au four, au cours de laquelle les légumes vont confire dans – un peu – d’huile et leur propre jus.

légumes du soleil confits au four

Recette

Il faut : 2 oignons, 2 têtes d’ail, 2 courgettes, 2 tomates, 2 aubergines, 2 poivrons, huile d’olive, herbes, sel, poivre.

Épluchez les oignons, et détaillez tous les légumes en petits cubes.
Détachez les gousses d’ail, sans les éplucher.
Allumez votre four à 160°.

Versez tous les légumes dans un plat à gratin. Arrosez d’un filet d’huile d’olive, salez, poivrez, ajoutez du thym ou des herbes de Provence, ou toute herbe du type romarin, origan, basilic… et remuez bien, de manière à bien répartir l’huile et les assaisonnements.

Surveillez la cuisson, remuez les légumes de temps en temps, ajoutez un 1/2 verre d’eau si besoin.

Les quantités indiquées sont approximatives, faites vous plaisir, augmentez les quantités sans problème. C’est un plat qui se mange aussi bien chaud que froid ! A la maison on se bat pour choper l’ail, je n’en mets jamais assez il faut croire😉

 

◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊   Spécial Jeudi   ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊

Les idées de la semaine

 

Les lecteurs qui passent par là, si si il y en a ! ne m’ont toujours pas dit si je devais poursuivre cette rubrique ou non. Tant pis, je continue encore un peu, on verra bien.

Qu’est-ce que je peux bien vous proposer pour vous donner des idées pour la semaine prochaine ? des plats simples à réaliser, souvent avec le contenu des placards, toujours avec des produits de saison.

  • une entrée, ou un plat léger accompagné d’œufs durs ou de jambon, tout dépend des proportions en réalité, une bonne salade vitaminée, avec des avocats. N’hésitez pas à ajouter des herbes fraiches, cela n’en sera que meilleur.
  • en viande, un plat léger, du poulet avec une sauce au yaourt bien parfumée… ici avec des carottes. Osez avec les légumes qui sont avec votre disposition, vous vous régalerez.
  • vous vous souvenez qu’il faut aussi manger du poisson ? voilà une recette de dorade que je vous recommande, une dorade aux saveurs du sud et de l’exotisme. Fouillez dans le site de Couleur Kemia, vous ne manquerez plus d’inspiration.
  • Les courgettes sont encore en vente à côté de chez vous ? régalez-vous avec des courgettes farcies à la ricotta, pour un plat léger et parfumé. Vous m’en direz des nouvelles ?
  • pour un plat complet, ou un plat convivial à partager, je vous propose un risotto à la tomate, accompagné d’aiguillettes de canard. Facile à réaliser, c’est un plat succulent. Cuisine fusion italo-sudouest, j’adore !
  • que diriez-vous de pancakes aux pommes râpées, pour un brunch du week-end ou un goûter gourmand ?
  • pour terminer, le cours du jour, avec des œufs cocottes !! un régal. En entrée, pour un brunch ou un dîner léger. Une valeur sûre, à savoir cuisiner pour varier les plaisirs autour de l’œuf.

Toujours en manque d’idées ? inspirez-vous des catalogues des plats tout faits, des traiteurs aux catalogue de produits surgelés. Des offres des maraichers, poissonniers, bouchers…

Par exemple, transformez vos filets de poulets poêlés en brochettes, les ingrédients sont les mêmes, mais la présentation et le mode de cuisson changent tout.
Pensez à varier les assaisonnements. Un peu de curry dans une vinaigrette, un peu de piment d’Espelette, et vous allez vous régaler. Pensez aussi aux sels et poivres parfumés.

Faites-vous plaisir, cuisiner n’est pas forcément une corvée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Confiture de prunes d’ente

Je fais peu de confitures, surtout depuis que je vis à Tahiti. J’ai bien sûr essayé celle de bananes, et celle de mangues surtout, un délice que je renouvellerai quand les mangues inonderont de nouveau nos marchés.

Les prunes ? autant vous dire qu’il n’y en a pas à Tahiti, donc cette confiture de prunes je l’ai faite lors de mon séjour bordelais annuel et estival. Cette confiture a une histoire particulière, une saveur pleine de souvenirs. J’en ai fait 9 ou 10 pots, et il nous en reste un seul. J’en ai offert, on l’a dégustée. Le dernier pot ? je ne sais pas quand nous oserons l’entamer, et le finir.

Cet été 2016 aura marqué la fin d’une époque, la séparation d’avec la maison de famille. Au-delà des souvenirs qui s’éparpillent, lors de la dernière visite de la maison vide nous est apparu le prunier du jardin. Recouvert de prunes, parce que c’est la saison.

La décision fut vite prise de ramasser toutes les prunes, pour garder encore un peu de souvenirs… Je me suis donc attribué le rôle de « faiseuse de confiture », et j’ai partagé les bocaux entre frères et sœurs… comme pour faire durer encore un peu la vie de ce jardin, qui fut si riche en fleurs et fruits.

confiture de prunes

Recette

Il faut, pour un kg de fruits dénoyautés : 600 g de sucre spécial confitures, 1/4 l de jus de pamplemousse, 1 cc de poudre de vanille de Tahiti.

Lavez les fruits. Puis coupez-les en 2, enlevez le noyau, puis coupez chaque moitié de 2. On obtient donc des quartiers de prunes, sans noyau.

Dans un grand faitout, ou tout contenant adapté aux quantités de prunes, versez les fruits, le sucre et la vanille, remuez et laissez macérer une nuit.
Le lendemain, ajoutez le jus de pamplemousse et portez à ébullition, laissez cuire au moins 15 mn, écumez de temps en temps.
Réduisez le feu, et vérifiez si votre confiture est cuite : si, en versant une cc de confiture sur une assiette froide elle se fige de suite, c’est qu’elle est cuite :

Versez la confiture très chaude à ras bord dans des pots au préalable stérilisés (passage au lave-vaisselle ou 15 mn au four), fermez les pots, retournez-les de suite. Attendez que les pots aient refroidi pour les retourner à l’endroit.

confiture de prunes

Je n’aime pas trop les confitures trop sucrées, j’ai donc diminué la quantité de sucre ajouté donnée dans nombre de recettes. Et j’ai fait cuire les prunes dans du jus de pamplemousse, ce qui ajoute un peu d’acidité, et tout le monde a aimé, alors… La vanille ? incontournable depuis que j’ai croisé la route de l’excellent Vanille de Tahiti.

En réalité, j’ai cuisiné aussi une 2° version de cette confiture, en concoctant une version bordelaise : en remplaçant la vanille par un verre de Lillet ajouté en fin de cuisson de la confiture ! excellent aussi.

◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊   Spécial Jeudi   ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊

Les idées de la semaine

Il fait moins chaud, mais c’est encore l’été. Vous n’avez pas rangé le barbecue ? vous avez encore envie (besoin ?) de sentir qu’on ne s’est pas encore trop éloigné des souvenirs de vacances ? alors, je vous propose quelques plats pour la semaine prochaine.

  • une idée d’entrée fraiche, ou de plat léger : une terrine aux légumes grâce à une boite de lait et des petites boites de légumes, quelques œufs et du fromage râpé, c’est à dire tout ce que nous avons dans nos placards et frigo..
  • on veut croire encore à l’été, avant l’entrée officielle dans l’automne. Alors place à une grillade ! une entrecôte à la bordelaise bien sûr. Si vous n’avez pas de barbecue sous la main, n’hésitez pas, placez votre viande sous le grill du four quelques minutes sur chaque face, assaisonnez, ajoutez un peu de thym pour des odeurs de Provence, ou des échalotes finement hachées pour des saveurs plus bordelaises. Quelques frites… et voilà, dégustez !
  • le poisson c’est bon. Cru en tartare, j’adore. A condition qu’il soit bien assaisonné. Alors, un tartare de poisson au curry et à l’ananas, c’est encore meilleur. Une seule condition de réussite : utilisez un poisson ultra frais !
  • En légumes, des aubergines encore. Vous savez déjà que j’en consomme beaucoup, parce que c’est bon, et surtout facile à trouver à Tahiti. Aujourd’hui, je vous propose une cuisson des aubergines au four avec des oignons et des herbes. Un délice.
  • Vous préférez les aubergines en plat complet ? alors une excellente recette de moussaka, pour continuer de voyager un peu…
  • Le plat « féculent » de la semaine ? de bonnes pâtes aux courgettes et au pistou ! parce que ce plat sent le sud, et qu’on trouve encore des courgettes. Régalez-vous !
  • enfin, en dessert ou pour le goûter, des mini tartes au citron, façon cheesecake. Croyez-moi (et mon chéri surtout, fin connaisseur en desserts), vous allez vous régaler.

Ce ne sont là que quelques pistes, au cas où vous manqueriez d’idées pour la semaine prochaine.
N’oubliez pas de compléter avec des salades composées, y compris avec des légumes en boites. Ou des légumes surgelés. Par exemple, on trouve chez Picard des légumes grillés (aubergines, courgettes, poivrons). Vous laissez dégelez, vous « épongez » bien ces lamelles de légumes, vous les disposez joliment sur un plat, arrosez d’une bonne vinaigrette parfumée, disposez quelques herbes fraiches sur le dessus et le tour est joué.

Cuisinez, faites-vous plaisir, dégustez, la vie est belle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Danses et chants de Polynésie – avec vidéo

La Polynésie est présente dans un triangle dont les 3 pointes sont la Nouvelle-Zélande, Hawaï et l’île de Pâques. Tahiti et ses îles sont situées au centre de ce triangle.

En ce moment Tahiti organise son festival culturel de toute la Polynésie. Nous accueillons donc danseurs, chanteurs, sculpteurs, tatoueurs, conteurs, peintres… de l’ensemble de la Polynésie. Spectacles bien sûr, mais aussi ateliers, conférences, master classes… vont se succéder toute cette semaine.

Ce soir, danses de Hawaï et Tahiti, demain ce sera le tour des Néo-Zélandais accompagnés des gagnants du Heiva 2016 Hitireva. Vous devinez bien où je passe mes soirées actuellement !!

danseuses hawaiiennes

Et pour demain, voilà un enregistrement des danseurs de Nouvelle-Zélande, présents à Hawaï pour le Merrie Monarch Festival 2016. Si vous me dites que j’ai eu de la chance d’être présente à ce moment-là à Hilo vous avez raison.

On est loin de la sensualité des danses tahitiennes, n’est-ce pas ? mais ces chanteurs danseurs ont leur charme aussi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aubergines à la tomate, et des idées de plats pour la semaine prochaine !

La saison des aubergines et des tomates goûteuses n’a pas fini, alors profitons-les.

Aujourd’hui, je vous offre une recette toute en saveurs. J’ai profité de la présence à la maison d’une amie fine cuisinière, et j’ai été trop contente de servir de commis de cuisine ! Une recette de sa grand-mère, que j’espère ne pas trahir, ça ne refuse pas. Immense merci à cette amie qui se reconnaitra.

Un plat d’aubergines frites mais en légèreté, avec une sauce tomate parfumée, un plat qui se mange froid et qui fait du bien, avec un fort goût de « revenez-y ».

aubergines à la tomate

Il faut : 4 aubergines, une boite de tomates concassée (je vous rappelle qu’à Tahiti les tomates c’est bof bof, mais si vous êtes en métropole ou dans un endroit où les tomates sont belles, utilisez-les de préférence), 2 gousse d’ail, 1 échalote, une poignée de mie de pain séchée (le pain sec de la veille dont vous gardez la mie), persil, sel, poivre.

Découpez les aubergines en tranches fines, dans le sens de la longueur. Déposez-les dans une assiette, et passez-les au micro-ondes 10-15 minutes à puissance maximale. Cette opération leur permet de perdre une grande partie de leur eau, et de moins s’imbiber d’huile lors de l’opération suivante.

Faites chauffer de l’huile dans une grande poêle, faites frire rapidement les tranches d’aubergines, et égouttez-les bien sur du papier absorbant.

Gardez l’équivalent de 2 cs d’huile dans la poêle, faites revenir rapidement l’échalote hachée et la moitié de l’ail écrasé, ajoutez les tomates, assaisonnez et laissez réduire. Ajoutez la mie de pain émietté, le reste de l’ail et le persil ciselé en fin de cuisson, remuez bien, et versez cette sauce sur les aubergines.

Gardez au frais jusqu’au moment de la dégustation… et vous allez vous régaler !

 

◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊   Spécial Jeudi   ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊

Les idées de la semaine

 

Vous manquez d’idées pour la semaine prochaine ? voilà une petite sélection… Préparez vos prochaines courses !

  • en entrée, ou en plat léger, une salade fraiche proposée par Anne : une salade de tomates, haricots verts et thon. Soignez l’assaisonnement, la présentation, et vous avez un fort joli plat.
  • la vidéo explicative de la semaine sur un plat de moules, un plat peu onéreux à servir avec du riz ou des pommes de terre vapeur :  une mouclade de moules au curry  Merci l’Atelier des Chefs.
  • un flan de ratatouille, bien de saison, pour une entrée si servi en petites portions, ou pour un plat léger du soir. A vous de décider !!
  • profitons-en tant qu’il y a des aubergines à notre disposition : des aubergines au four sauce exotique. ça vous tente ! go go go. En plus c’est une recette facile, comme toutes mes recettes😉
  • flemme d’appeler votre pizzaiolo préféré ? voilà un gratin « italian style » pour un repas du soir, un apéro dinatoire, un pique-nique… Un gratin de pommes de terre façon pizza ! avec tomates et anchois per favore…. J’espère vraiment que vous allez le faire, et que vous m’en direz des nouvelles. Vous avez chaud ? vous savez que vous n’êtes pas obligés de rester devant votre four….
  • enfin, en dessert, puisque c’est encore la saison des mirabelles, voilà une recette expliquée pas ou pas pour un succulent clafoutis aux mirabelles. Régalez-vous !

Cuisinez, faites-vous plaisir. Pensez à soigner votre assaisonnement : on trouve maintenant dans les grandes surfaces des sels et poivres parfumés, des moutardes originales… OSEZ ! vous pouvez alors à moindre frais donner de la saveur au moindre filet de poulet ou de poisson…

Si cette nouvelle rubrique vous convient, vous dérange… s’il vous plait, dites-le dans les commentaires. Dites-moi si cela vous convient, comment l’améliorer…

Rendez-vous sur Hellocoton !