Je connaissais les livres de David Lebovitz, mais quand j’ai su qu’il publiait ce Drinking French, j’ai craqué, et je l’ai commandé.

Voilà une encyclopédie de ce qui se boit en France : des boissons sans alcool, café et infusions compris, aux cocktails, en passant par les vieux apéritifs… Plus quelques recettes appétissantes pour accompagner ces moments d’apéritifs si français. Par contre, pas de présentation des vins français.
Les photos sont magnifiques, tout y est décrit à merveille, presque 300 pages de pur régal.


Un Américain qui explique les boissons françaises…

Plusieurs parties dans ce livre :

  • les boissons de cafés : du café au blanc limé. Toutes les déclinaisons de bières améliorées, le fameux diabolo menthe. On se régale, en retrouvant la recette originale de la limonade, des recettes appétissantes des chocolats chauds, tout ça avec des photos à tomber.
  • les apéritifs ont la part belle. Évidemment, on est loin des “Martini” si savoureux aux États-Unis. Là, on retrouve avec plaisir les Birrh, Dubonnet, Picon, Suze, Rinquinquin…. mais aussi Lillet et Pineau, c’est à dire la France authentique des provinces. Avec toutes leurs utilisations possibles, brutes ou en cocktails, de quoi varier longtemps nos apéritifs !
  • la partie Liqueurs et Infusions m’a rappelée mon enfance chez ma grand-mère. Son buffet était rempli de liqueurs faites maison pour la plupart. La confiture de vieux garçons, ça vous dit quelque chose, non ? Là encore, liqueurs de fraises ou de cerises, vin d’orange ou de noix, prunes à l’Armagnac, ça sent bon les fins de repas qui n’en finissent plus, comme on sait si bien le faire dans nos régions. Et, ne nous voilons pas la face, ces fins de repas épatent (ou surprennent) la grande majorité de nos amis étrangers.
  • la 4° partie, celle des cocktails, est probablement la moins “française” de toutes. Je tiens tout de même à présenter ici le cocktail appelé “Champs Elysées” : un doux mélange de cognac, Chartreuse, et citron histoire de bénéficier de quelques vitamines… Sûrement à tester, avec gourmandise mais précaution 😉
  • enfin, la partie recettes d’accompagnement. Et oui, avec tous ces verres, il vaut mieux grignoter un peu.
    On trouve ici de nombreuses variétés de pâtés et mousses à tartiner, mais aussi des tartelettes, madeleines.
    En confidence, mes 2 belles-filles (américaine et irlandaise) ont plutôt tordu le nez devant la recette de la mousse de foie de volailles, m’assurant que ni elles-mêmes ni leurs compatriotes n’oseraient s’y risquer…


mais aussi les ambiances des bars, les comptoirs

Je vous l’avoue, ça m’a fait plaisir de lire que David Lebovitz vante les bars et cafés français.
Vous vous souvenez des bars avec un comptoir en zinc, des tables en bois bien usées ?
Il me semblait que beaucoup avaient disparu, remplacés ou non par des trucs modernes ou en pâle imitation, mais sans âme.

Les photos du livre montrent le contraire. Les ambiances sont chaleureuses, que ce soit autour de quelques verres de bière ou de vin, ou devant un beau comptoir où le barman manie savamment son shaker.
Vous voulez que je vous dise ? ben ça m’a fait plaisir.


La saga du Drinking French à la maison

Je vous raconte tout.
J’ai commencé par en acheter un exemplaire, pour l’offrir. Je l’ai feuilleté, et… je l’ai gardé !! pour en commander 2 autres. Si, si…

Drinking French

Avec 2 belles filles anglophones (donc toute la famille l’est aussi of course), des enfants grands connaisseurs, j’en ai acheté pour toute la famille !! Sujet de conversation garanti cet été, à l’heure de l’apéritif bien sûr !!