Je vous avais promis de vous parler de Mataiva, nous y sommes. Son nom est lié à sa géographie : Mata Hiva veut dire Neuf Yeux en tahitien, 1 passe et 8 hoa (passages d’eaux entre l’océan et le lagon).

Nous y voilà. A l’extrême ouest des Tuamotu, l’archipel des atolls. Il ne faut qu’une heure d’avion pour l’atteindre, depuis Tahiti.

carte des Tuamotu

Aller à Mataiva

Il n’y a que 2 avions par semaine pour rejoindre cet atoll, les dimanche et jeudi. Pas d’hôtel, 2 pensions, dans cet atoll qui vit de la culture du coprah, et un peu de la vente de poissons. L’essentiel des 300 habitants de Mataiva vivent à Pahua, l’unique village.
Nous décidons d’y passer 4 jours, nous fiant aux rumeurs de paradis. Et nous avons choisi la pension Ariihevai, avec bonheur.

Et quand on y arrive aux abords de Mataiva, voilà le spectacle, je vous laisse découvrir :

Mataiva
Mataiva
Mataiva

C’est pas beau ?

Le lagon de Mataiva

Ce lagon, aux taches bleues qui sont des bassins, est intrigant.

Ce sont environ 70 bassins plus profonds qui forment ces “taches” bleues, au milieu d’un lagon turquoise. Ces bassins ont une profondeur d’environ 8 mètres, et sont séparés par du corail qui affleure presque la surface. Autant vous dire que manier un bateau au milieu du lagon tient de la prouesse.

Vous voulez en savoir plus sur ce petit paradis ? Restez connectés, vous pouvez vous inscrire (c’est à droite, facile et rapide) pour être tenus informés des prochaines publications.

A bientôt !