Allez, ça y est, c’est décidé, je vous amène à Maupiti. Ce nom ne vous dit probablement rien si vous n’êtes pas déjà venus en Polynésie.

Avouez que vous avez déjà envie de vous baigner un peu. Vous avez raison, la température de l’eau à cet endroit oscille entre 28 et 30 degrés.
Alors, Maupiti ? je vous montre où l’île se situe, cela peut être utile..

Maupiti vue du ciel Maupiti et les îles de la Société

(Merci Google Earth)

On la surnomme la petite Bora-Bora, parce qu’elle lui ressemble : une île haute entourée d’un magnifique lagon, des motus, une seule passe au sud, réputée dangereuse.
A une heure de vol théorique depuis Tahiti, en général c’est plus long parce qu’on fait escale quelque part, Huahine ou Bora, on est vite dépaysé. Rien que l’arrivée…. la piste est installée sur un motu bien étroit… (un motu, c’est un îlot de terre le long de la barrière de corail, je vous explique tout).
Allez, on arrive, Maupiti nous attend.

 

Premier coup d’œil au lagon, nous n’arrêterons pas de le regarder ce lagon…

 

Voilà l’aéroport de Maupiti, son sol de corail concassé et son grand auvent pour s’abriter du soleil. Cela sent terriblement bon la fleur de tiare, que tous portent autour du cou, à l’arrivée comme au départ.
Maupiti n’a pas d’hôtel, les habitants ont voté contre il y a quelques années. Les pensions attendent donc leurs clients à chaque arrivée d’avion (plusieurs par semaine), et chacun rejoindra sa pension en bateau, pour un séjour de rêve.

 

(première fois que je portais une couronne de cou aussi dense ! que des fleurs de tiare qui sentaient divinement bon)

Rendez-vous très bientôt pour nous balader dans l’île, et visiter le lagon surtout !