Voilà un plat, le risotto en général, et le risotto à l’encre de seiche, que j’aime déguster dans un restaurant “spécial Italie”.
J’adore le risotto, j’en fais souvent à la maison. D’une parce que j’aime bien la texture du risotto, et aussi parce qu’on peut le parfumer ou le compléter avec beaucoup d’ingrédients.

Mon souci pour réaliser ce risotto, c’était de trouver de l’encre de seiche, mais dès que j’ai pu en acheter…. visa pour l’Italie !!

Risotto à l'encre de seiche, et ses petits seiches

Recette du risotto à l’encre de seiche

Pour 2, j’ai utilisé : 50 g de riz spécial risotto, 2 échalotes ciselées, 2 gousses d’ail, 1 sachet de 4g d’encre de seiche, sel, poivre, vin blanc, parmesan, huile d’olive.
Et un sachet de 500g de petites seiches surgelées.

La cuisson des seiches

Commencez par dégeler les seiches. Quand elles sont dégelées, faites chauffer une poêle sur feu vif, versez-y alors les seiches égouttées. Salez modérément, poivrez. Quand les seiches sont toute recroquevillées, comme sur la photo, récupérez les dans un saladier, et gardez le jus obtenu.

Le risotto

Faites revenir les échalotes ciselées et l’ail haché dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez le riz, salez, remuez, et vérifiez que le riz commence à devenir translucide.
Ajoutez alors 1 verre de vin blanc sec, et laissez-le s’évaporer, à feu modéré.
Ajoutez ensuite le jus récupéré de la cuisson des seiches et le contenu du sachet d’encre. Laissez encore le riz cuire en absorbant tout le jus.
Enfin, ajoutez de l’eau petit à petit, louche après louche, jusqu’à ce que le riz soit cuit. Goûtez, c’est le meilleur moyen de savoir si votre risotto est cuit ou non.
En toute fin de cuisson, ajoutez le parmesan que vous râpez au-dessus de votre casserole, c’est prêt, il ne reste qu’à réchauffer les seiches réservées.

Quelques observations

  • j’ai utilisé du riz arborio. Le “canolli” fonctionne très bien aussi.
  • vous pouvez utiliser un mélange beurre-huile d’olive pour vos cuissons, cela ajoutera un peu de goût de beurre pour ceux qui aiment.
  • j’ai utilisé du piment d’Espelette plutôt que du poivre, juste pour une saveur un peu plus piquante.
  • j’ai cru au départ que 500g de seiches, ce serait un peu trop pour 2… ben non !! en réalité, beaucoup d’eau dans les 500g, qui ont servi à parfumer le risotto.
  • je crois que la prochaine fois, j’utiliserai 2 sachets d’encre.
  • plat à éviter si vous avez un rendez-vous professionnel dans la foulée, je ne vous dis pas la couleur de la langue et des lèvres au final… merci l’encre de seiche 😉