Voilà un plat vitaminé et si rapide et facile à réaliser !
J’ai associé boudin et butternut dans la poêle, parce que noir et orange c’est appétissant.
C’est joli, ça sent bon dans la cuisine, et on se régale.

Beaucoup de personnes n’aiment pas le boudin, et je trouve ça dommage.
Mon charcutier en proposait plusieurs sortes, à la viande, à l’oignon, aux pommes, et même à la châtaigne.
J’ai simplement choisi un boudin à la viande, qui ressemble un peu au boudin béarnais. C’est un boudin de bonne taille, qu’on coupe en tranches pour le faire cuire.

Le boudin, c’est bon pour la santé. C’est riche en fer, ce qui est un atout en hiver.

D’habitude, je le sers avec des quartiers de pommes. Hier, j’ai choisi d’associer boudin et butternut, et j’ai bien eu raison. La douceur du butternut complète bien la rusticité du boudin.

Recette

Il faut
– du boudin de type béarnais
– une courge butternut
– sel poivre
– graines de courge, facultatif, pour le croquant et le décor 😉

Pelez le butternut, découpez-le en tranches assez épaisses. Videz les graines. Assaisonnez les tranches des 2 côtés.
Coupez le boudin en tranches.

Dans une poêle, déposez les tranches de boudin (à feu doux). Laissez-les “cracher” le gras dans le fond de la poêle.
Dès qu’il y a suffisamment de gras dans le fond, déposez-y les tranches de butternut.
Retournez les tranches de boudin et de butternut de manière à les cuire des 2 côtés.

Vous préférez le boudin en version plus gastronomique ? j’ai une association boudin – foie gras – pommes, un délice facile à réaliser.