Quand on revient de Bora à la voile (ou au moteur, faute de vent – mais du coup, mer d’huile aussi et grand soleil), et qu’on veut rejoindre Tahaa, on pénètre dans le lagon de Tahaa par une passe, appelée “paipai”.
Et là, par qui est-on accueillis ?

Je vous laisse découvrir, et partager toute notre émotion.

dauphins dans le lagon de Tahaa
dauphins dans le lagon de Tahaa

Un vrai spectacle, offert par quelques dizaines de dauphins, habitant là probablement.

Quelques-uns ont accompagné les 2 flotteurs du bateau, pendant de longues minutes. D’autres, bien plus nombreux, nous ont offert un show que les meilleurs dresseurs de dauphins n’auraient pas renié. D’ailleurs, les dauphins, à les voir sauter, vriller, double-salto, je me demande s’ils ne défendraient pas la thèse de l’inné. Enfin, j’dis ça, mais j’y connais pas grand chose en dauphins. Sauf que…

Sauf que…. il a été quasi impossible de prendre la décision de les quitter. On a fait des ronds dans l’eau pendant presqu’une 1/2 heure. On était là comme des gosses, à admirer, filmer, photographier, commenter.

Du pur bonheur.