Depuis le temps que je voulais cuisiner ces piments de Padrón , ou pimientos de Padrón comme on dit en Espagne, ça y est, c’est fait. Ou plutôt, je rectifie, je les ai enfin photographiés !

Ces piments de Padrón sont originaires d’Espagne, exactement de la commune de Padrón, dans la région de Galice. Ils mesurent entre 5 et 8 cm, ont la peau fine, et ne sont pas piquants du tout. Ils ont peu de graines à l’intérieur, donc une fois cuits, on peut manger entièrement ces piments… sauf la queue bien évidemment.

Pimientos de Padron
By Luis Miguel Bugallo Sánchez (http://commons.wikimedia.org/wiki/User:Lmbuga)

Bref, j’ai cuisiné ces piments avec du poisson, et nous nous sommes régalés.

Piments de Padron

Recette

Il faut : 300 g de piments, 2 cs d’huile d’olive, 1 gousse d’ail, fleur de sel.

Lavez les piments de Padrón, égouttez-les bien et séchez-les (cela évitera trop de projections d’huile quand vous les ferez cuire).

Versez un peu d’huile dans le fond d’une poêle, chauffez à feu moyen, ajoutez la gousse d’ail écrasée, puis les piments. Remuez constamment, vous allez voir la peau de piments cloquer un peu, les piments ne doivent pas brûler, couvrez et laissez continuer de cuire à feu moyen-bas pendant à peine quelques minutes.

Réservez les piments, assaisonnez d’un peu de fleur de sel. C’est prêt à être servi.

Cuisson du poisson

Profitez de l’huile assaisonnée et goûteuse pour faire cuire vos filets de poisson : à peine quelques minutes de cuisson, en les retournant à mi-cuisson, ils seront parfumés aux piments de Padrón !

Commentaire du jour

  • en “tapas”, disposés sur une tranchette de pain frottée à l’ail, comme en Espagne, ces piments de Padrón sont excellents. Pensez alors à retirer la queue de ces piments.
  • j’avais ajouté quelques tronçons de tiges d’aillet dans ma poêle, pour un peu plus de goût encore… n’hésitez pas à arranger les assaisonnements à votre sauce, pensez à vous faire plaisir.