J’ai eu la chance de passer une semaine en Andalousie, et j’en ai profité pour reprendre la Route des Villages Blancs, la Ruta de los Pueblos Blancos.
C’est une région que j’avais arpentée il y a une vingtaine d’années, il était temps d’y revenir apprécier son charme.

La région des Villages Blancs se situe justement entre Séville et Malaga. Nous avons exploré cette région, connue et réputée bien sûr, mais loin des sentiers battus. Pour une fois, moins de musées, mais plus de paysages et de vraie vie. Il faut ajouter qu’une bonne partie des églises est fermée, pour cause de Covid.

Dans la mesure où je séjournais à Olvera, j’ai organisé ma visite en passant par Setenil, Grazalema et Zahara. On avait décidé d’accorder une journée entière à Ronda un peu plus tard.
Les distances sont courtes, les routes sinueuses, donc il faut bien accorder une journée à ce joli périple.

Je vous ai donc préparé un petit circuit, fort charmant.

Olvera

Cette petite ville typique andalouse se repère de loin. Comme une bonne partie des villages andalous, elle est bâtie sur le dôme d’une colline, et de plus surmontée d’un château et d’une église.

La photo est prise depuis la tour du château. Il s’agit même d’une forteresse du 12° siècle, fort bien restaurée.

Grosse bourgade sur cette route, elle rassemble tous les services.

Setenil de las Bodegas

Après une route dans la campagne, où oliviers, pistachiers, forêts et magnifiques points de vue se succèdent, après un stop à El Gastor où le café fut bienvenu, on approche de Setenil de las Bodegas.

Voilà un village original : une grande partie des maisons est troglodyte !

Le village est aussi blanc que les autres, perché sur un sommet.

La route sinueuse nous conduit au pied du village, où un grand parking aménagé nous attend. La municipalité a bien fait les choses, Setenil attire les visiteurs avec son architecture originale et photogénique…

Des chemins, escaliers, ruelles amènent au sommet du village, fort charmant. Une ruelle accueille une multitude de bodegas (caves à vin), ce qui donne son nom bien mérité au village.

Il reste que ce village blanc mérite le détour, il est fort bien aménagé, et s’y promener est un plaisir.

Grazalema

Grazalema est un charmant bourg, construit en hauteur, comme les autres.
C’est là que nous avons déjeuné, d’un menu complet pour pas cher, comme à l’accoutumée en Espagne. Un resto que je vous recommande, si vous passez par là : le restaurant La Posadilla.

Une spécialité de Grazalema : ses tissages de laine. Le lieu de production se visite, on peut visiter aussi le musée des vieilles machines à carder et tisser la laine, et acheter bien sûr 😉 Les couvertures et étoles sont resplendissantes.

On accède à Zahara de la Sierra par 2 cols, où les points de vue sont époustouflants.

Puerto de las palomas blancas, qui abrite de nombreux aigles
Puerto de Boyar

Où séjourner à Olvera ?

Je recommande un hôtel et une finca typique.

  • l’hôtel Fuente del Pino, d’où les points de vue sont majestueux.
  • si vous êtes plus nombreux, en famille ou entre amis, cette finca va vous ravir : Cantalucia (trouvable facilement sur airbnb).
finca cantalucia
une chouette maison pour 10, au milieu des oliviers

Quelques repères supplémentaires

Setenil
une ruelle de Setenil