Voilà un condiment qui va vous ravir. Léger, fait maison, épicé mais pas trop, compatible avec les couleurs et saveurs de Noël.
Et oui, cette gelée épicée m’a fait de l’œil quand j’ai voulu préparer une Cranberry Jelly pour fêter Thanksgiving en famille. Il a bien fallu que je trouve une alternative. Je tiens bien à préciser que je ne voulais pas de sauce, mais bien une gelée…. une “canned cranberry jelly” 😉 une avec si possible les rayures de la boite, demandée gentiment par ma belle-fille nostalgique…
Je n’ai pas fourni les rayures, mais l’intention y était.

Cette recette de gelée épicée est issue d’un livre que ma fille m’a offert il y a longtemps : “Petit précis de cuisine moléculaire“, de Anne Cazor et Christine Liénard, photos de Julien Attard. J’avais beaucoup admiré l’audace des créatrices et la virtuosité du photographe… et là, je me suis enfin lancée, cette recette ne nécessitant aucune technique particulière. Décidément, cette recette est une affaire de famille 😉

cette photo est celle du livre “petit précis de cuisine moléculaire

Cette gelée est faite à base de chou rouge et de pomme. Et c’est toute la pectine de la pomme (cuisinée avec peau et trognon) qui va permettre la gelée.
Cette sauce-gelée est vraiment délicieuse, parfumée, et j’espère sincèrement que cet article lui rendra hommage comme elle le mérite. Elle aura définitivement sa place autour de toutes les viandes que vous préparerez en fin d’année.

la gelée accompagne des aiguillettes de canard

Recette de la gelée épicée

Il faut :
– 1/4 de chou rouge
– 2 pommes granny smith
– 50 cl d’eau
– le jus d’un citron
– du sucre en poudre (la moitié du poids du jus obtenu)
– 1 clou de girofle
– 1 étoile de badiane
– un morceau de 2 cm de gingembre frais

Commencez par bien laver les pommes, le chou rouge.
Découpez le chou en fine lanières, les pommes en petits morceaux, peau, trognon, pépins compris.
Déposez le chou et les pommes dans une casserole, couvrez d’eau à hauteur, et faites cuire à petits bouillons pendant 45 minutes.

Filtrez alors la préparation au-dessus d’une passoire très fine, pressez le chou et les pommes autant que vous pouvez, pour récupérer le maximum de jus.
Pesez ce jus pour connaitre la quantité de sucre à ajouter.

Placez une soucoupe vide au congélateur, elle vous permettra plus tard de vérifier que votre gelée est prise.

Dans une casserole, chauffez le jus obtenu et le sucre, le jus de citron et les épices, à petits bouillons. Enlevez les épices au bout d’1/4 d’heure, et continuer la cuisson pendant un autre 1/4 d’heure.
A ce moment, si une goutte de cette gelée fige instantanément sur l’assiette sortie du congélateur, la gelée est prête. Si non, continuez légèrement la cuisson, et vérifiez.

Versez en bocal, type bocal de confiture. Avec cette quantité, j’en ai obtenu deux. Laissez refroidir à température ambiante, puis entreposez au frais.

Observations

  • la recette d’origine incluait un bâton de cannelle parmi les épices. Mon chéri n’aime pas ça, donc je n’en ai pas mis. Mais, si vous aimez, faites vous plaisir !
  • j’ai servi cette gelée épicée en lieu et place d’une Cranberry Jelly, et ma gelée a été validée par ma belle-fille américaine, donc je suis plus que soulagée…. 😉 ce n’était pas le moment de la contrarier… 😉
  • cette gelée accompagne très bien gibier, dinde, canard, et n’importe quelle viande en réalité
  • j’ai un peu triché en ajoutant du sucre à confiture – du confisuc – ce qui aide bien à la gélification
  • l’année prochaine, je m’y prendrai à l’avance, pour commander une canned cranberry jelly avec les rayures 😉 j’apprends, j’apprends…
  • une autre sauce sucrée salée : ma sauce orange-whisky pour vous régaler. Cela peut être une bonne alternative.