Quitte à avoir envie de préparer des cookies, j’ai préféré utiliser une recette qui a fait ses preuves : la recette des cookies aux 2 chocolats de Cyril Lignac. De plus, elle est facile et rapide à réaliser, on ne salit qu’un saladier, ce qui est un plus.

Cette recette figure dans son livre “Fait Maison”, tome 1. Une jolie photo, des conseils, il n’y a plus qu’à se lancer.

Sur le livre, Cyril propose de façonner un boudin avec la pâte, de la réfrigérer avant de couper des tranches… j’ai préféré utiliser la méthode habituelle : faire des boules de pâte dans mes mains pour les déposer sur la plaque.

Au-delà de ce changement de méthode de façonnage, j’ai décidé aussi de réduire la quantité de sucre. Aucun de mes gourmands ne s’est plaint 😉

Par contre, ce n’est qu’à l’exécution que j’ai considéré qu’il y avait assez de chocolat ! que Cyril me pardonne (enfin, j’espère, mais je sais qu’il est gentil). Je n’avais pas de pépites de chocolat, donc j’ai coupé 2 tablettes de chocolat au couteau, et ça marche plutôt bien.

Recette

Il faut : (entre parenthèses, les vraies quantités de la vraie recette de Cyril Lignac)
– 200 g de sucre (120 g de sucre cassonade, 120 g de sucre semoule)
– 300 g de farine
– 1/2 sachet de levure chimique
– 175 g de beurre à température ambiante
– 1 œuf
– 100 g de chocolat noir (190 g)
– 100 g de chocolat au lait (190 g)

Préchauffez le four, à 170°

Coupez le beurre ramolli en morceaux, coupez le chocolat au couteau.

Mélangez tous les ingrédients dans un saladier, la pâte est prête.

A ce stade, 2 options.

  • Comme Cyril, vous façonnez un boudin de 5 cm de diamètre, mettez le au frais pour 1/2 heure. Puis coupez ce boudin en tronçons de 2 cm d’épaisseur, déposez-les sur une plaque de cuisson.
  • Comme moi – sans prétention 😉 J’ai façonné de suite des boules de pâte, que j’ai posées sur un silpat. Du papier cuisson fait aussi l’affaire. Et au bout d’une dizaine de cookies, j’en ai eu marre (ben oui… lol) et j’ai versé tout le reste de la pâte dans un plat à tarte. Oui, oui…. Et j’ai enfourné le tout, pour une dizaine de minutes.

Un gros biscuit à partager ou des cookies aux 2 chocolats ?

Franchement, tout le monde a apprécié ces cookies, même avec un peu moins de sucre, et aussi moins de chocolat.

Le “gros cookies” a permis de découper des morceaux bien gourmands, bien épais, donc bien moelleux aussi.

Vous avez une version préférée ?