Voila un bon risotto au potiron, ça fait voyager dans l’assiette, et c’est de saison. Après un risotto aux saveurs espagnoles, voilà une version plus “française” ?

Bien sûr, la recette fonctionne très bien avec n’importe quelle sorte de cucurbitacée, courge, potimarron, giraumon, butternut. Vous faites avec ce qui vous avez dans votre garde-manger.

Par rapport à un risotto classique, j’ai remplacé une partie du bouillon par du jus de carotte. Sûrement parce que cela accentue la couleur orange du risotto, mais aussi parce que cela apporte encore plus de douceur au plat.
Bien sûr, il ne faudra pas être radin sur le poivre par la suite, pour ne pas obtenir non plus un plat trop écœurant.

Recette du risotto

Il faut
– un potiron
– 2 oignons moyens, ou un gros oignon, ou 2 grosses échalotes
– 2 verres de riz à risotto, type carnoli par exemple
– 2 cs d’huile de colza ou d’olive
– 1 verre de vin blanc sec
– 33 cl de jus de carottes
– un bouillon cube de volailles
– du parmesan. Sel, poivre

Commencez par éplucher le potiron. Si vous utilisez un potimarron, ce n’est pas la peine de l’éplucher. Détaillez le en cubes, de 2 cm environ. Il faudra en faire une bouchée par la suite, mais les morceaux vont réduire à la cuisson.

Émincez les oignons ou échalotes, faites les blondir légèrement dans de l’huile, ajoutez le riz, remuez jusqu’à ce que le riz devienne translucide.
Salez légèrement.
Ajoutez le vin blanc, laissez-le s’évaporer.
Puis versez le jus de carottes, remuez de temps en temps, jusqu’à ce que le riz ait absorbé le jus.
Ajoutez enfin les cubes de potiron, le bouillon cube, et un verre d’eau. Mouillez régulièrement avec un peu d’eau jusqu’à ce que le riz soit cuit.
L’opération totale prend environ une petite vingtaine de minutes.

Râpez un bon morceau de parmesan, poivrez généreusement, goûtez, rectifiez l’assaisonnement, c’est prêt !!
Il ne reste plus qu’à servir, ajoutez un trait de parmesan, un dernier tour de moulin à poivre comme en Italie (avec le geste qui va bien, en levant les bras d’un air digne…), et régalez-vous !

Pour la version présentée, j’ai ajouté des feuilles de coriandre pour parfumer encore un peu plus mon risotto. Pourquoi ? parce que j’aime le parfum de la coriandre. Beaucoup n’aiment pas, alors faites vous plaisir, ajoutez les parfums que vous aimez si le cœur vous en dit… ou rien !