La région de Coromandel est la dernière région de Nouvelle-Zélande où nous avons séjourné, quand nous habitions à Tahiti. Et je dois dire qu’une matinée à la Hot Water Beach fut une sacrée expérience ! à tous points de vue.
Des résurgences d’eau chaude, très chaude, sur une plage, vous avez déjà vu ça ? des jacuzzi à ciel ouvert, gratuits, ça vous tenterait bien ? je vous montre.

Imaginez une belle et longue plage de sable fin, bien attirante. Peu de monde à priori, de quoi se reposer tranquilles, c’est un endroit idéal pour une marche tonique par exemple.

Les bains chauds de la Hot Water Beach

Le principe est simple.
Vous arrivez à la plage au tout début de la marée descendante, quand la mer se retire.
Vous cherchez des traces de sable chaud sous vos pieds, et vous creusez l’équivalent d’une baignoire, et c’est bon, vous avez votre jacuzzi personnel.

Ou, vous arrivez un peu après les autres, ceux qui ont déjà tout repéré pour vous, vous vous faufilez entre les jacuzzis, et vous créez le vôtre.

Ou, si vous êtes vraiment retardataires, vous utilisez un jacuzzi déjà délaissé.

Elle est pas belle la vie ?

La Hot Water Beach : comment cela fonctionne ?

Un peu comme dans les Grands Parcs américains, tout est organisé : parking, explications, toilettes, buvette. Et ici, le commerce principal, c’est – je vous le donne en mille : la location de pelles !

Les eaux chaudes sous la plage : le principe.

On peut se souvenir que la Nouvelle Zélande est très propice aux tremblements de terre, et qu’elle a été formée par de nombreux volcans.
La présence d’eaux chaudes souterraines n’est vraiment pas une surprise.

Cette plage est donc une bien belle attraction touristique, à juste titre. De belles balades à pied dans les environs, un circuit en kayak qui permet d’atteindre les grottes de Cathedral Cove. La Nouvelle Zélande ne laisse rien au hasard quand il s’agit de tourisme (dans les autres domaines non plus d’ailleurs).

La location des pelles !

S’il y a une affaire rentable dans le monde, une idée du business sans fin, c’est ici ! peu d’investissement, peu d’entretien, des revenus sans limite. La plage est publique, les pelles – je crois que c’est solide, c’est le modèle de l’armée – et ça ne coûte pas cher… qui ne va pas dépenser 5 ou 10 dollars NZ (soit moins de 3 euros la pelle) pour bénéficier de quelques heures de jacuzzi ?

Évidemment, on en a loué. Bien sûr “il” a creusé. Hum Hum… disons que nous ne sommes pas arrivés les premiers…
Le plus drôle, c’est que notre hôtel en prêtait, ce que nous n’avons découvert qu’au retour, évidemment.
On aura bien rigolé, découvert un endroit chouette, on a marché… c’est le principal.

Séjourner à Coromandel

Nous avions séjourné à Whitianga, gros village un peu touristique et animé.
Je recommande particulièrement le Ocean Resort à Whitianga pour y passer au moins une nuit. Il s’agit de maisons individuelles, ultra confortables et modernes, pour moins de 100 euros la nuit. Une étape bien pratique en cas de vadrouille itinérante, au bord de l’eau, et entourée de restaurants de poissons.
Bien sûr, quelques wineries à visiter aussi…