Le jour se lève, la brume n’a pas disparu, on aborde el Golfo de Penas, que chacun appréhende (et où il ne se passera rien du tout… explications plus bas)

C’est pas tout de regarder les paysages, encore faut-il s’occuper !

Golfo de Penas Chili

Dire que la journée est rythmée par les horaires des repas, même minimalistes ces repas, est un euphémisme.

Des services différenciés, comme à la cantine ; les groupes qui réservent leur table, comme à la cantine ; du rab éventuel, comme à la cantine.

La conséquence immédiate, c’est qu’on n’y passe pas des heures !

Golfo de Penas, Navimag

Je ne résiste pas au plaisir de vous rappeler les menus du 25 décembre ! Voilà mon déjeuner de Noël !!

Et vous pouvez ainsi lire aussi le programme prévu, essentiellement des documentaires et films sous-titrés. A notre disposition aussi, et intéressant, l’avancement du bateau sur un écran, avec des images du style GPS. Bref, on s’occupait comme on pouvait.

LaTartine suggérait l’intervention d’un conteur. Riche idée. Le problème principal aurait tenu dans le choix de sa langue d’intervention.

Parce que, quand même, l’écoute des “conversations” à bord étaient plutôt marrante. Disons que ça tenait plus de mimes que de vraies conversations, et ça avait l’air de marcher ! Je rappelle qu’on entendait parler surtout allemand, espagnol, anglais, français, hollandais, et d’autres que je n’ai pas su situer !

Une autre occupation, celle de la journée du 25, a été de faire des pronostics sur l’état del Golfo de Penas. C’est l’endroit où le bateau quitte les canaux et affronte l’océan, dans une région du monde où est la mer n’est pas réputée calme. Donc, c’était l’évènement de la croisière !
Nos GO l’avaient bien compris, et non seulement ces T-shirts étaient en vente à l’entrée de la cantine, histoire de nous mettre dans l’ambiance, mais surtout on nous annonçait régulièrement au micro qu’il valait mieux acheter un comprimé (vendu au prix de la boîte entière) au cas où…..

Restaient la lecture, la somnolence avec ou sans IPod (ou la méditation, au choix), les discussions, les jeux de carte, et bien sûr le bar….

Golfo de Penas, Chili

Golfo de Penas, coucher de soleil

Bon 1er mai à tous.

Et je vous laisse jusqu’à la semaine prochaine, week-end prolongé ici, nous filons retrouver bateau et lagons…

Portez-vous bien !