Vous aussi vous aimeriez venir profiter du charme de Tahiti ? un nom aux images de lagons, cocotiers, plages sauvages, motu, paradis terrestre peuplé de jolies filles qui sourient une fleur à l’oreille ou dans les cheveux… c’est à peu près ça !

un motu à Tahiti

Mais visiter Tahiti, c’est surtout rencontrer les Tahitiens, randonner dans les vertes vallées, admirer le travail des mamas qui excellent à tresser et coudre, plonger dans les eaux cristallines… j’ai vraiment envie de vous montrer tout ça.

Depuis que je vis à Tahiti, mes proches, amis, voisins, collègues de ma vie d’avant ont envie de venir nous voir, de visiter Tahiti et ses îles. Et je reçois beaucoup de questions ! alors, je me lance, je vous fais une fiche de ce qu’il faut savoir pour venir vous changer les idées à Tahiti et profiter de ses décors somptueux.

La meilleure période de l’année

Distinguons d’abord haute et basse saison. A éviter si possible, surtout pour votre budget : Juillet Août. Tout est plus cher, les jours sont plus courts et il fait plus frais (attention, les températures ne descendent pas non plus en dessous de 20°). Par contre, c’est la saison sèche, donc il ne pleut quasiment pas, et toute la Polynésie fête le Heiva en Juillet, ce qui peut être intéressant.
Tahiti connait 2 saisons : la sèche et l’humide. Disons qu’il risque de pleuvoir beaucoup entre décembre et février.

Le voyage

Edit 2020 : les escales se font désormais à Vancouver, et personne ne s’en plaint 😉

Ben oui, depuis l’Europe, c’est long : il faut faire un 1/2 tour de la Terre ! 20 heures d’avion en moyenne, pour le voyage le plus court. Mais personne ne vous demande de ramer ni de pédaler. Vous n’avez qu’à dormir, manger, visionner enfin les films que vous n’aviez pas eu le temps de voir, et vous laisser guider par de charmantes hôtesses !

Plusieurs routes possibles.

Le plus simple et le plus court est de passer par Los Angeles.

2 compagnies assurent la desserte Los Angeles – Tahiti : Air France et Air Tahiti Nui. Plusieurs vols par semaine.
Donc vous pouvez utiliser n’importe quelle compagnie qui a un accord avec ces 2 compagnies. Pour un Paris-Tahiti, vous pouvez utiliser AF ou ATN de bout en bout, ou combiner KLM jusqu’à Los Angeles et AF ensuite, ou British Airways (avec pré-acheminement jusqu’à Londres) et ATN ensuite… etc. Les combinaisons sont multiples.
Le prix, et éventuellement le temps d’attente à Los Angeles, feront la différence.
Précision : si on vous dit qu’on peut faire Paris – Tahiti sans escale : c’est archi-faux ! tout le monde descend de l’avion à Los Angeles. L’explication tient au fait que si vous voyagez par ATN, vous bénéficierez d’un vrai transit, sans repasser par la case “contrôle aux frontières”. A vérifier cependant, les nouvelles règles d’entrée aux USA sont de plus en plus rigides.

Edit 2018 : Depuis mai 2018, il existe un nouveau vol, via San Francisco. Sa particularité est d’être low-cost, ce qui diminue fortement les prix habituels pour le trajet. Il s’agit de French Bee.

Autre version : le passage par Santiago du Chili.

Un peu moins cher et un peu plus long. Une compagnie pour rejoindre Santiago, et ensuite LATAM pour rejoindre Tahiti. Attention : un seul par semaine entre Santiago et Tahiti.

Enfin, le passage par l’Asie.

Il existe plusieurs manières de rejoindre Tahiti. La dernière escale peut être Auckland ou Nouméa, tant que ATN n’a pas repris ses vols vers Tokyo.
Vous pouvez vous rapprocher du Cercle des Vacances, qui prévoit souvent un vol Emirates, via un passage par Dubaï et Auckland, ou un vol Air New Zeeland, via Londres, Hong Kong et Auckland.

A bientôt pour la suite : l’hébergement à Tahiti et dans les îles, les activités recommandées.