J’aime New-York, et j’aime le cheesecake. Alors, il était temps d’en faire, un vrai New-York Cheesecake.
Quelle est sa particularité ? NYC aurait inventé un cheesecake spécifique ?
Oui, c’est un restaurateur new-yorkais qui sert dans son restaurant, en 1921, un gâteau composé d’une pâte croustillante surmontée d’un mélange de cream cheese et de crème fraiche vanillée.
Depuis, les versions varient. La base faite de Graham Crackers aux arômes de citron constitue le modèle le plus américain. Sont apparus les biscuits à la cannelle, la base en biscuit, les fruits rouges frais… La Cheesecake Factory ne manque pas d’imagination.

Recette

A préparer plusieurs heures à l’avance, genre dans la matinée pour le soir, ou le soir pour le lendemain.

Il faut, pour un grand moule (24 cm de diamètre) et un grand nombre de gourmands : 200 g de Graham Crackers ou “digestive biscuits” (voir en bas de l’article), 80 g de beurre à température ambiante, 1 cs de sucre glace, 1 kg de Philadelphia (voir en bas de l’article), 300 g de sucre, 350 g de crème fraiche épaisse, 1 cc d’extrait de vanille, 6 œufs, 3 cs de fécule de maïs.
Du coulis de framboises.
Il faut un moule à charnière aussi, ça aide bien.

Dans la cuve d’un robot, émiettez les biscuits, ajoutez le beurre pommade et le sucre glace. Mélangez bien.
Couvrez-en le fond et les côtés d’un moule à charnière, appuyez bien. Entreposez au frais pour environ 30 minutes.

Préchauffez le four à 140°
Dans un saladier, ajoutez les au mélange Philadelphia/crème. Puis incorporez l’extrait de vanille, les œufs un à un.
Mélangez bien, sans incorporer trop d’air. Si vous utilisez un robot, utilisez la vitesse la plus faible.
Incorporez enfin la fécule tamisée.

Versez le mélange de fromage sur le fond du gâteau. Égalisez, et enfournez pour environ une heure.
Le gâteau est cuit si vous considérez que la surface est dorée, que la crème tremble un peu sans se déplacer si on secoue le moule.
Éteignez le four, laissez le cheesecake refroidir dans le four éteint pendant environ 2 heures, en entrouvrant la porte.
Ensuite, couvrez-le, et laissez-le refroidir, dans le moule, au frigo pendant 4 heures environ.
Enlevez le cercle, le gâteau est prêt.
Accompagnez ce cheesecake d’un coulis de fruits rouges, ou de fruits frais de saison.

Remarques

  • le cream cheese de la marque Philadelphia, que l’on trouve maintenant en France, est l’ingrédient incontournable du cheesecake. A défaut, on le remplace par du St Morêt, ou fromage équivalent, mais ça ne sera jamais pareil.
  • les Graham Crackers. Pas vraiment d’équivalent dans les épiceries françaises. Ceux qui aiment la cannelle (ce qui n’est pas le cas du gourmand principal de la famille) utilisent des Bastogne.
    Bon, j’ai acheté des Graham Crackers en ligne, c’est finalement assez cher, mais vu le poids calorique du cheesecake, je n’en fais pas souvent non plus…

Au final, c’est bien le cream cheese, ou Philadelphia, parfumé à la vanille, qui donne cette texture si régressive au New-York Cheesecake.