Tout commence par le tableau de Jean-Jacques Henner, peintre français (19° siècle) : le portrait de Fabiola.

Histoire de Fabiola

Ce tableau, grâce auquel l’exposition actuelle n’existerait pas, est perdu. Donc, pas d’original pour l’instant, mais peut-être un jour réapparaitra-t-il…

Sainte FabiolaSource : C-Monster.net

Et l’histoire continue et se développe surtout grâce au génie de Francis Alÿs, un artiste belge réinstallé au Mexique.

Sainte FabiolaSource : site du LACMA

Ainsi, Francis Alÿs s’est pris d'”amitié” pour Sainte Fabiola, et décide de collectionner toute oeuvre artistique représentant sa sainte préférée : la “même” image, peinte, brodée, crayonnée, recouverte de nacre ou de haricots, ou de divers collages, avec plus ou moins de savoir-faire ou de talent.

Sainte FabiolaSource : Small, medium, large  

Je dois avouer que j’ai passé un long moment dans la salle entièrement dédiée à toutes ces œuvres reproduisant le tableau de Fabiola. Environ 300 œuvres à admirer, tout de même….

Sainte FabiolaSource : C-Monster.net

Et le résultat est juste incroyable. Quelle richesse dans les interprétations !

Sa collection fait le tour de quelques musées de par le monde.

Sainte FabiolaSource : New York Times

Si celle collection passe autour de chez vous, n’hésitez pas une seconde.