Je vous rassure, je ne suis pas magicienne. Mais un peu quand même. Parce si je ne peux réchauffer l’atmosphère, je peux quand même réchauffer l’ambiance…. vous qui venez lire par ici (à l’heure où j’écris, il fait 8° dehors, à peine un temps de Toussaint…. pffff). Alors je vous amène dans une pension de Fakarava.

Retour à l’an dernier.

Juillet 2009, une semaine avant notre retour définitif en métropole… quelques jours dans un lieu paradisiaque pour nous remplir les yeux, la mémoire…

pension de Fakarava

Quelques jours de dépaysement à Fakarava, atoll réputé des Tuamotu, en particulier pour la beauté de son lagon et donc pour la plongée.

Fakarava : un aéroport, une route de 14 km, un hôtel et des pensions. Donc, à part une église à voir pour sa déco très îlienne, je confirme, tout l’intérêt est dans le lagon.

pension de Fakarava

Donc, je vous ai déjà montré Fakarava (mais en parcourant mes archives, je ne vous l’ai pas montré tant que ça tout compte fait), mais jamais la pension où nous séjournions, et c’est une grave erreur de ma part. Une des plus originales et sympathiques où nous ayons séjourné.

Alors, la voilà.

L’arrivée à la pension et au bungalow

pension de Fakarava

3 bungalows au bord de l’eau, une maison familiale de l’autre côté de la pièce commune (pour les petits déjeuners et les dîners pris avec la famille de la pension).

Un bungalow, tout en construction traditionnelle, avec très grande chambre et terrasse, au bord de l’eau, et au bout de nulle part, quoi demander de plus ?

Tiens, au fait, vous voulez voir aussi la vue depuis la terrasse de notre bungalow ?

Payer à Tahiti

ça y est, vous vous réchauffez un peu ? non ? alors pensez juste que l’eau est à 29°…. 28° au pire… Plouf, c’est trop tentant…

Le Bungalow

Ben oui, très classiquement, des fleurs partout, du sol au plafond… Celles de nos couronnes qu’on a accrochées en arrivant, les rideaux, les draps, les décors… vous inquiétez, le style est très très lié aux arrivages… Fakarava est approvisionné deux fois par mois par bateau… et vous remarquerez aussi les fenêtres, très polynésiennes…

pension de Fakaravapension de Fakarava

La salle de bains, maintenant. Le truc le plus original qu’il m’est arrivé de croiser en Polynésie… je vous laisse découvrir :

pension de Fakaravapension de Fakarava

Le plus surprenant : le sol qui… bouge… ou qui… grouille…

Si la chambre a un plancher en bois, le sol de la salle de bains n’est que du corail concassé, comme celui de la plage d’ailleurs.

Vous devinez ? ben oui, dans chaque coquillage pourrait se cacher un bernard l’hermite, qui prend peur à la sensation de vos pas qui font le sol vibrer… mais dès que tout se calme, pffff, ils cavalent ! on s’y fait…. c’est même marrant !

Un seul robinet, d’eau tiède.. ou à température ambiante, au choix. Bien suffisant.

Et du bout du ponton, tentant de voir, non ? tout est là, au bord du lagon.

Et oui, il s’agit de la pension Vaiama, et Dalhia, Jean-Jacques et leur famille feront tout pour vous satisfaire. Et un indice dans toutes ces photos, concernant un atout de la pension (1 ou 2 heures par jour seulement) que Dalhia ne veut pas trop divulguer, mais bon… ;-))

Un bien bel endroit, que je vous recommande chaudement, pour sa situation, son calme, et l’extrême gentillesse de Dalhia, Jean-Jacques et leurs enfants.