Un évènement à fêter ? des amis à visiter ? un rêve de gosse ? votre séjour à Tahiti ne s’improvise pas. Pour plusieurs raisons : c’est un voyage qui coûte cher, et qui correspond à tellement de rêves qu’il vaut mieux le préparer.

Une fois que vous avez choisi la date de votre voyage, il faut établir le programme des visites. Bien sûr, il va dépendre de la durée du séjour, de votre budget, de vos centres d’intérêt.

Les îles à visiter

Pour un séjour de 2 semaines, le trio incontournable Tahiti-Moorea-Bora Bora

Les agences et tour operators proposent systématiquement le trio Tahiti – Moorea – Bora.
Si vous êtes pressés, effectivement, Moorea et Bora sont des must.
Ce circuit à Tahiti est principalement celui du premier voyage, celui de la découverte, et surtout celui des voyages de noce !

Moorea, en face de Tahiti, donc facilement accessible, parce que cette île associe montagne et lagon, vie à terre et splendeurs en mer ; on dit souvent que Moorea est à elle seule un condensé des îles de la Polynésie. On rejoint Moorea en ferry depuis la gare maritime à Papeete, il faut compter une grosse 1/2 heure de voyage.

Moorea

Bora, à cause du mythe évidemment. Un des plus beaux lagons du monde, des eaux aux dégradés de bleu incroyables et des couchers de soleil à rendre romantiques les plus récalcitrants. Alors, vous avez raison d’y passer quelques jours. Mon point de vue est que Bora vaut surtout pour apprécier son magnifique lagon.

Lagon de Bora

Bien sûr, il ne faut pas négliger Tahiti, le tour de l’île est incontournable, la pointe Venus, les 3 cascades, la vallée de la Papenoo, la presqu’île, la vague de Teahupoo, toute la côte ouest qui est un bijou.
Évidemment, Papeete est à voir et visiter : le marché, la cathédrale, le front de mer

Une semaine de plus : choisir parmi les autres îles de la Société

J’ai un réel coup de cœur pour Tahaa, l’île vanille. Une île intéressante à traverser, au milieu des vanilleraies. Et un lagon très très beau aussi, avec son célèbre jardin de corail. De plus, Tahaa se trouve dans le même lagon que Raiatea, et l’ensemble de ces 2 îles offre une multitude d’activités.

Lagon de Tahaa

L’île de Maupiti est mon deuxième coup de cœur. L’île a du charme aussi. Presque confidentielle, un magnifique lagon à découvrir.

Huahine ? beaucoup lui trouvent beaucoup d’intérêt, pour son aspect sauvage. Personnellement, je n’ai jamais réussi à adhérer complètement, mais peut-être changerai-je d’avis un jour ? je l’espère en tout cas.

Un séjour de 3 semaines ?

Si vous disposez de plus de temps, vous aurez alors envie de visiter l’archipel des Tuamotu, ou au moins un de ses atolls. Rangiroa, le lagon le plus grand, et dont la passe principale est classée par l’Unesco, et Fakarava (mon atoll préféré) attirent les plongeurs du monde entier. Des lieux hors du temps, où il fait bon se reposer, nager, méditer, côtoyer raies ou requins à pointe noire… que du bonheur ! Sans oublier Tikehau et ses sables roses.

N’oubliez pas de contacter Air Tahiti pour vos vols intérieurs, le pass inter-îles est une option à privilégier si vous visitez plusieurs îles.

Quelques précautions à prendre pour réussir votre séjour à Tahiti

Concernant le transport inter-îles

  • il y a peu de bateaux pour passer d’une île à l’autre. Les seuls qui assurent des lignes régulières et fiables assurent les liaisons entre Tahiti et Moorea.
  • les cargos de ravitaillement peuvent accepter quelques passagers. Mais, d’une part, les places sont réservées prioritairement aux Polynésiens ; d’autre part les horaires sont peu fixes, et donc ce n’est pas un moyen de transport adapté aux touristes qui passent un temps limité en Polynésie.
  • donc, le transport inter-îles passe par Air Tahiti.
  • attention, toutes les îles ne sont pas desservies tous les jours. S’il est facile de voyager entre les îles de la Société (sauf Maupiti, vol non journalier), entre Tahiti et Rangiroa, pour les autres îles la cadence n’est pas du tout journalière. Donc, la durée de votre séjour dans cette île doit être adaptée aux plans de vol d’Air Tahiti.
Ahe, la pension de Raita
Séjour à Ahe, aux Tuamotu

Concernant l’organisation de votre séjour à Tahiti et dans les îles

Que vous le gériez en direct, ou en faisant appel à un intermédiaire, il vous faudra faire attention aux délais de transfert d’une île à l’autre. Il faut compter en général une bonne 1/2 journée entre 2 îles, de porte à porte. C’est le temps que vous ne passerez pas à vous reposer ou à visiter.

Le plus grand danger est de croire que vous optimisez votre séjour en visitant le plus grand nombre d’îles.
3 des îles de la Société pour un séjour de 2 semaines, c’est bien. Au-delà, vous n’aurez fait que survoler, et ce sera dommage.

Je n’ai pas évoqué les Marquises, les Australes, les Gambier. Tout simplement parce que c’est encore plus compliqué pour y aller, que les vols ne sont pas journaliers. Ce sont des archipels qui se visitent lors d’un retour en Polynésie après une première visite, ou lors d’un séjour plus long.

Enfin, il faut s’y prendre à l’avance pour vos réservations. Si se loger à Tahiti et Moorea n’est pas trop difficile, cela s’avère plus problématique dans des îles plus éloignées. Souvenez-vous que les pensions sont toujours de petite taille, 10 chambres ou bungalows au maximum, et que les meilleures sont réservées très tôt.

A bientôt pour la suite : l’hébergement à Tahiti et dans les îles, les activités recommandées.