Une bûche de Noël peut être très simple, et tout aussi délicieuse. Pour celles et ceux qui n’aiment pas la crème, ni de recette compliquée, j’ai ce qu’il vous faut. Et oui, un gâteau roulé délicieux (recette proche de celle de Cyril Lignac), une garniture moelleuse, un peu de croquant, un sirop d’imbibage gourmand, et c’est l’heure de se régaler.

On peut faire une bûche qui soit gourmande et facile à réaliser. Faite avec des ingrédients basiques, la seule contrainte est qu’il faut quand même disposer d’une plaque souple assez grande pour confectionner le biscuit roulé.

Le truc qui marche bien : il faut bien imbiber le biscuit de sirop, alcoolisé ou non, sinon l’ensemble sera trop sec. Pour que la bûche soit bien moelleuse, dans la mesure où il n’y a pas de crème pour l’ adoucir, n’hésitez à l’imbiber, au-delà de ce que vous croyez être raisonnable !

Recette

Il faut :

Pour le biscuit roulé

  • 135g de sucre semoule
  • 3 œufs entiers + 2 jaunes
  • 2 blancs pour les monter en neige
  • 85 g de farine

Pour la garniture de la bûche

  • 3 ou 4 pommes
  • 50g de sucre semoule
  • 20g de beurre
  • le jus d’1/2 citron
  • 50g de noisettes concassées caramélisées

Pour le sirop d’imbibage

  • 1 verre de sirop de sucre (du commerce)
  • 1 verre de jus de pomme
  • facultatif : ce que vous voulez de rhum, de cognac, de vin doux, etc… mais modérément quand même 😉

Pour la sauce chocolat sans crème

Vous pouvez vous référer à mon article sur la sauce chocolat, où je vous explique aussi l’autre manière de faire, avec du cacao en poudre.

  • 12 cl d’eau
  • 60 g de chocolat noir
  • 50 g de sucre semoule

Marche à suivre

3 étapes à réaliser :
– le biscuit à préparer et cuire
– les pommes, à trancher et caraméliser
– le sirop d’imbibage.

Préparation du biscuit :

Allumez le four à 200°
Dans un robot pâtissier, ou à l’aide d’un batteur, fouettez bien le sucre et les œufs (entiers + jaunes) jusqu’à obtenir un ruban. Incorporez alors la farine, remuez bien à la maryse, sans fouetter.
Montez les blancs en neige, versez les dans la pâte et mélangez délicatement.
Versez cette pâte dans une grande plaque en silicone, ou dans une plaque beurrée, et enfournez pour 7 minutes.

Démoulez sur un torchon humide.

Préparation des pommes

Pelez 3 grosses ou 4 petites pommes. Découpez les en lamelles très fines.
Déposez-les dans une poêle, avec une grosse noix de beurre. Dès que les pommes commencent à fondre, ajoutez le sucre, et laissez caraméliser doucement en remuant régulièrement, de manière à bien enrober toutes les lamelles de pommes. Avant que le caramel ne brunisse, ajoutez le jus de citron, remuez.

Sirop d’imbibage

Mélangez tous les ingrédients dans un bol.

Sauce chocolat

Préparez un sirop avec l’eau et le sucre : portez à ébullition, le sucre doit fondre.
Ajoutez le chocolat, baissez le feu, et laissez cuire environ 5 minutes, la sauce doit s’épaissir un peu.

Montage de la bûche de Noël

  • à l’aide d’un pinceau imbibez complétement le gâteau, vraiment très généreusement. Le gâteau doit devenir assez humide.
  • déposez les pommes en fine couche.
  • parsemez des noisettes, de « taches » de sauce chocolat.
  • Roulez le biscuit (par le petit côté), sans serrer, de manière à maintenir la garniture au sein du roulé. Si vous serrez trop, la garniture risque de « fuir vers la sortie », ce qui n’est pas ce que vous voulez !!
  • J’ai re-imbibé le dessus de la bûche.

Au moment de servir, j’ai saupoudré de sucre glace, pour que mon biscuit roulé ait un peu plus un air de bûche Noël, et tracé des traits de chocolat.
Si vous êtes moins dans l’impro que moi, utilisez le sucre glace et le chocolat… avant de transférer la bûche sur le plat de service 😉 mais comme cette année, le repas de Noël se fera en petit comité, rien n’est grave au final, l’important sera de se régaler en partageant un bon moment.