Je vous souhaite d’abord tout le meilleur pour la nouvelle année.
Une bonne santé bien sûr. Et puis beaucoup de douceur, de la joie, des rires et des sourires.
Notre environnement est tout sauf serein, entre effets de manches, catastrophisme, menaces en tout genre.
Alors à nous de nous fabriquer nos propres raisons de positiver, de croire que le meilleur de 2017 sera le pire de 2018. Non, cherchez pas, on ne peut pas dire l’inverse…

Vive 2018