Marmite de veau aux prunes

Septembre, c’est la pleine saison des prunes, alors il faut en profiter. Les prunes sont très souvent faciles à cuisiner, en tarte ou en confiture.

Comme vous le savez peut-être, depuis cet été, je trie, je range… grâce à un grand mouvement déménagement/re-aménagement… toutes ces opérations me prennent un temps infini, car quand je commence à ouvrir les cartons de revues et magazines de cuisine… ben, c’est tentant d’en feuilleter. Vous me croyez si je vous dis que je n’en jette pas beaucoup (au grand désespoir du chéri, j’avoue….). Et je suis tombée sur un vieux magazine Elle… 2010, c’est vous dire si je suis conservatrice !!

Aujourd’hui donc, histoire de justifier la présence de ces vieilles revues chez moi, je vous propose une recette sucrée salée, fort parfumée comme d’habitude, avec des prunes bien sûr. Et comme nous nous sommes vraiment régalés, mes magazines vont peut-être finir par être complètement acceptés, qui sait 😉

Veau aux prunes en marmite

Recette

Il faut : 700 g de veau (quasi, ou veau spécial blanquette), 500 g de prunes (toutes prunes, mirabelles), 1 oignon, 2 gousses d’ail, 1 branche de céleri, huile, beurre, graines de fenouil, sauce Teriyaki, sel, poivre.

Faites revenir les oignons en lamelles, l’ail épluché émincé, la branche de céleri (tige et feuilles) épluchée et détaillée en morceaux, dans un peu d’huile et de beurre. Remuez pendant environ 5 mn.

Ajoutez le veau coupé en morceaux, laissez-le colorer en remuant de temps en temps. Salez, poivrez, parsemez de graines de fenouil écrasées, ajoutez 3 cs de sauce Teriyaki, ajoutez de l’eau jusqu’à ce que la viande soit à peine couverte, couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 45 mn.

Avant de servir, ajoutez les fruits dénoyautés, et laissez mijoter de nouveau 15 mn.

Quelques remarques sur la recette

  • la recette préconisait l’utilisation de quasi de veau. Quand j’en ai demandé au boucher, ce dernier m’a questionnée sur la recette… il a bien rigolé (mais poliment) quand j’ai évoqué sauce Teriyaki et prunes… il m’a vendue des morceaux à blanquette, et c’était très très bien.
  • comme vous pouvez le voir sur la photo, j’ai trop fait cuire les prunes (celui ou celle qui peut prédire combien de temps exact dure un apéro est prié de se manifester), donc le résultat est forcément moins photogénique… l’essentiel reste que c’était très très bon.
  • on trouve chez Picard des prunes et mirabelles déjà dénoyautées, voilà donc une recette faisable en dehors de la période des prunes fraiches.
  • pour tout savoir sur les prunes, je vous recommande l‘article de Papilles et celui d’Interfel, le site des fruits et légumes frais
  • je l’ai servi avec un gratin de pommes de terre, la prochaine fois je servirai du riz.
  • voilà un plat facile à réaliser. La sauce Teriyaki se trouve dans le rayon des produits chinois. Hors saison des prunes, je suis sûre que ça devrait marcher aussi avec des pommes bien goûteuses. Avec des invités, c’est un plat rapide à concocter, à faire en avance et inratable… il ne reste qu’à réchauffer au moment de servir.

Bon appétit !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “Marmite de veau aux prunes

  1. Il a bien fait de te proposer cette viande bien moelleuse pour la recette , j’adore les mijotés aux prunes, je fais généralement avec de l’échine de porc, ton plat me fait envie

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s