Le Pisco Sour, incontournable au Chili et au Pérou

Je reviens d’un séjour à l’île de Pâques, appelé Rapa Nui en pascuan. Et bien sûr, pour commencer l’année, trinquer pour une année paisible sans catastrophe française ou mondiale, j’ai envie de vous parler de l’apéritif qui a démarré tous nos repas : le Pisco Sour. Une semaine à Rapa Nui nous a même permis une étude comparative fort intéressante.

Autant vous dire que tous les bars et restaurants vantent leur savoir-faire pour cet apéritif, à base de pisco, citron, sucre et blanc d’œuf.

Pisco Sour du Chili

A qui appartient le Pisco Sour ? Pérou ou Chili ?

Si je résume l’histoire du Pisco Sour, disons que les Péruviens ont invité le pisco, alcool de raisin. Les Chiliens ont ensuite créé un cocktail à base de pisco, en y ajoutant du citron. Et les Péruviens ont ensuite mis au point la version définitive du Pisco Sour en y ajoutant du blanc d’œuf. Donc le Pérou et le Chili se disputent la paternité du Pisco Sour comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande se disputent celle du célèbre gâteau meringue La Pavlova.

Recette du Pisco Sour

Pour un verre, il faut : 10 cl de pisco, 1 petit citron vert (à peau fine si possible), 1 cl de sucre, 1 blanc d’œuf.

La recette officielle recommande de tout mélanger au shaker, et de servir. Il ne reste plus qu’à déguster.

Mes observations

  • comme il vaut mieux que le cocktail soit dégusté bien frais, il faut ajouter glace pilée ou glaçons à la préparation.
  • la majorité des bars utilise plutôt le blender que le shaker, question de rapidité…
  • Quelques fois, toute la chair du citron a été mixée, ce qui donne une consistance plus épaisse au Pisco Sour.
  • le blanc d’oeuf ne se sent absolument pas, mais c’est ce qui fait la mousse sur le dessus.
  • Il nous a toujours été servie dans un verre long et étroit, genre flûte à champagne.
  • enfin, le dosage m’a paru varier d’un bar à l’autre…. est-ce dû au fait que la glace pilée coûte moins cher que le pisco ??

Les variantes du Pisco Sour

  • la version péruvienne suppose qu’on ajoute 3 gouttes d’angostura sur le dessus du verre. Cela ne change rien au goût…

Pisco Sour du Pérou

  • on a aussi dégusté des Pisco Sour à l’ananas, au fruit de la passion…. c’est très bon aussi.

 

Voilà pour aujourd’hui. A bientôt pour la poursuite de la découverte de l’île Pâques. Nous y avions déjà séjourné il y a 9 ans, et l’aménagement de l’île a bien changé, je vous en parlerai avec plaisir.

Source : https://www.tourisme-chili.com/petit-nord/pisco-sour.html

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

Une réflexion sur “Le Pisco Sour, incontournable au Chili et au Pérou

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s