Confiture de prunes d’ente

Je fais peu de confitures, surtout depuis que je vis à Tahiti. J’ai bien sûr essayé celle de bananes, et celle de mangues surtout, un délice que je renouvellerai quand les mangues inonderont de nouveau nos marchés.

Les prunes ? autant vous dire qu’il n’y en a pas à Tahiti, donc cette confiture de prunes je l’ai faite lors de mon séjour bordelais annuel et estival. Cette confiture a une histoire particulière, une saveur pleine de souvenirs. J’en ai fait 9 ou 10 pots, et il nous en reste un seul. J’en ai offert, on l’a dégustée. Le dernier pot ? je ne sais pas quand nous oserons l’entamer, et le finir.

Cet été 2016 aura marqué la fin d’une époque, la séparation d’avec la maison de famille. Au-delà des souvenirs qui s’éparpillent, lors de la dernière visite de la maison vide nous est apparu le prunier du jardin. Recouvert de prunes, parce que c’est la saison.

La décision fut vite prise de ramasser toutes les prunes, pour garder encore un peu de souvenirs… Je me suis donc attribué le rôle de « faiseuse de confiture », et j’ai partagé les bocaux entre frères et sœurs… comme pour faire durer encore un peu la vie de ce jardin, qui fut si riche en fleurs et fruits.

confiture de prunes

Recette

Il faut, pour un kg de fruits dénoyautés : 600 g de sucre spécial confitures, 1/4 l de jus de pamplemousse, 1 cc de poudre de vanille de Tahiti.

Lavez les fruits. Puis coupez-les en 2, enlevez le noyau, puis coupez chaque moitié de 2. On obtient donc des quartiers de prunes, sans noyau.

Dans un grand faitout, ou tout contenant adapté aux quantités de prunes, versez les fruits, le sucre et la vanille, remuez et laissez macérer une nuit.
Le lendemain, ajoutez le jus de pamplemousse et portez à ébullition, laissez cuire au moins 15 mn, écumez de temps en temps.
Réduisez le feu, et vérifiez si votre confiture est cuite : si, en versant une cc de confiture sur une assiette froide elle se fige de suite, c’est qu’elle est cuite :

Versez la confiture très chaude à ras bord dans des pots au préalable stérilisés (passage au lave-vaisselle ou 15 mn au four), fermez les pots, retournez-les de suite. Attendez que les pots aient refroidi pour les retourner à l’endroit.

confiture de prunes

Je n’aime pas trop les confitures trop sucrées, j’ai donc diminué la quantité de sucre ajouté donnée dans nombre de recettes. Et j’ai fait cuire les prunes dans du jus de pamplemousse, ce qui ajoute un peu d’acidité, et tout le monde a aimé, alors… La vanille ? incontournable depuis que j’ai croisé la route de l’excellent Vanille de Tahiti.

En réalité, j’ai cuisiné aussi une 2° version de cette confiture, en concoctant une version bordelaise : en remplaçant la vanille par un verre de Lillet ajouté en fin de cuisson de la confiture ! excellent aussi.

◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊   Spécial Jeudi   ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊  ◊

Les idées de la semaine

Il fait moins chaud, mais c’est encore l’été. Vous n’avez pas rangé le barbecue ? vous avez encore envie (besoin ?) de sentir qu’on ne s’est pas encore trop éloigné des souvenirs de vacances ? alors, je vous propose quelques plats pour la semaine prochaine.

  • une idée d’entrée fraiche, ou de plat léger : une terrine aux légumes grâce à une boite de lait et des petites boites de légumes, quelques œufs et du fromage râpé, c’est à dire tout ce que nous avons dans nos placards et frigo..
  • on veut croire encore à l’été, avant l’entrée officielle dans l’automne. Alors place à une grillade ! une entrecôte à la bordelaise bien sûr. Si vous n’avez pas de barbecue sous la main, n’hésitez pas, placez votre viande sous le grill du four quelques minutes sur chaque face, assaisonnez, ajoutez un peu de thym pour des odeurs de Provence, ou des échalotes finement hachées pour des saveurs plus bordelaises. Quelques frites… et voilà, dégustez !
  • le poisson c’est bon. Cru en tartare, j’adore. A condition qu’il soit bien assaisonné. Alors, un tartare de poisson au curry et à l’ananas, c’est encore meilleur. Une seule condition de réussite : utilisez un poisson ultra frais !
  • En légumes, des aubergines encore. Vous savez déjà que j’en consomme beaucoup, parce que c’est bon, et surtout facile à trouver à Tahiti. Aujourd’hui, je vous propose une cuisson des aubergines au four avec des oignons et des herbes. Un délice.
  • Vous préférez les aubergines en plat complet ? alors une excellente recette de moussaka, pour continuer de voyager un peu…
  • Le plat « féculent » de la semaine ? de bonnes pâtes aux courgettes et au pistou ! parce que ce plat sent le sud, et qu’on trouve encore des courgettes. Régalez-vous !
  • enfin, en dessert ou pour le goûter, des mini tartes au citron, façon cheesecake. Croyez-moi (et mon chéri surtout, fin connaisseur en desserts), vous allez vous régaler.

Ce ne sont là que quelques pistes, au cas où vous manqueriez d’idées pour la semaine prochaine.
N’oubliez pas de compléter avec des salades composées, y compris avec des légumes en boites. Ou des légumes surgelés. Par exemple, on trouve chez Picard des légumes grillés (aubergines, courgettes, poivrons). Vous laissez dégelez, vous « épongez » bien ces lamelles de légumes, vous les disposez joliment sur un plat, arrosez d’une bonne vinaigrette parfumée, disposez quelques herbes fraiches sur le dessus et le tour est joué.

Cuisinez, faites-vous plaisir, dégustez, la vie est belle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s