Souris, gigot, épaule, mais Agneau [spécial Pâques]

J’adore les plats d’agneau, de mouton, viande de mon enfance. Et je crois bien que je les ai cuisinés sous toutes leurs formes. Carré d’agneau en croûte, brochettes, méchouis, couscous et tajines bien sûr (pas toujours en photo ici, parce qu’on ne pas tout partager)… Pas de boulettes, non… Pourquoi transformer une viande aussi bonne et goûteuse à ce point ?

Un jour, une amie me confie
–  tu nous as invités pour la semaine prochaine, alors je voudrais te prévenir : mon ami n’aime ni l’agneau, ni le mouton. Tu comprends, il trouve que le goût est trop fort… Alors, comme tu en cuisines souvent, je voulais te prévenir.

J’ai eu du mal à m’en remettre. Non pas que je ne puisse pas cuisiner autre chose, et j’ai probablement improvisé autre chose avec plaisir parce qu’elle est vraiment une amie. Mais qu’on trouve cette viande trop forte en goût, ça ne m’était jamais venu à l’esprit ! Franchement.

Alors, du coup, j’ai pensé vous faire un récap des recettes d’agneau, si cela vous est utile.

 

Souris d'agneau aux saveurs tahitiennesSouris d'agneau, piquillos et piment d'EspeletteSouris d'agneau façon tagineSouris d'agneau confites, petits légumes et écrasée de pommes de terre à l'ailTajine aux fèves et citron confit

Faites-vous plaisir ! bon week-end à tous !

Publicités

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s