Sauce échalote miel jus d’orange whisky ou l’histoire d’une impro réussie

J’aime bien que mes viandes ou poissons soient accompagnés d’une sauce, si possible peu grasse… Et pour accompagner notre viande dominicale, j’ai eu envie d’une sauce du genre sucrée salée mais pas trop… vous voyez ? Pas vraiment d’herbes fraiches au frigo… alors on fait avec le contenu du placard dans ce cas-là… et c’est parti pour une grande impro, comme je sais si bien faire…
Je me demande si je sais faire la cuisine autrement que dans l’impro… impro toute relative quand même, compte tenu de la quantité de livres et de revues de cuisine sur mes étagères… je les feuillette régulièrement comme d’autres lisent des romans…
Et l’histoire se résume régulièrement à comparer mes envies du moment et les contenus des frigos et placards ! Je dois avouer tout de même que sans congélo ni magasins Picard, l’impro à Tahiti est moins « riche » et donc d’autant plus difficile…

Je voulais donc une sauce sucrée salée, avec une vague idée d’utiliser du miel quand même, mais sans sauce soja – qu’on utilise déjà assez régulièrement avec le poisson – et voilà le résultat : échalote + miel + jus d’orange + whisky !

sauce echalote orange miel whisky

Et si je vous dis que c’était réussi, que le chéri a bien récupéré toute la sauce avec son pain, vous me croyez ? allez, je vous raconte…

Historique de la recette improvisée miel, orange et whisky

Il faut : 2 échalotes ciselées, une cs de miel, un verre de jus d’orange, une (grosse) rasade de whisky, huile neutre en goût, sel, poivre.

Mes recettes de sauce commencent en général par faire revenir des échalotes ciselées dans un peu d’huile (en général ça me laisse le temps de penser à la suite, d’ouvrir les portes de placard, et…. voir…).
Dès que les échalotes sont attendries, sans être colorées, vous pouvez ajouter le miel, et remuer sans oublier de saler poivrer.

A ce stade, ça ne ressemble pas vraiment à une sauce, hein. Donc, recours à un ingrédient que j’utilise souvent, à savoir le jus d’orange. Pratique le jus d’orange ! donc, rasade de jus d’orange pour délayer la sauce et la rendre plus liquide.

Important à ce moment : goûter ! pour rectifier en assaisonnement, et se demander sérieusement si la sauce ainsi goûtée correspond au résultat imaginé… ou au moins se demander si c’est mangeable !
C’était bon, on sentait bien le sucré, un peu moins le salé… c’est là que j’ai pensé à ajouter de l’amer.
Amer, amer… sans être acide, puisque le jus d’orange l’était déjà. Bingo, let’s go for whisky. On y va d’abord doucement, on goûte, on en rajoute, on goûte…
Vous avez compris que vous arrêtez quand vous considérez que c’est à votre goût.

Un petit tour de moulin à poivre et c’est prêt. Il n’y a plus qu’à surveiller les frites, faire griller la viande, et…. c’est le bonheur du déjeuner dominical ! ouf.

sauce miel orange whisky

Je vous souhaite un excellent week-end ! régalez-vous, en bonne compagnie c’est important.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réflexions sur “Sauce échalote miel jus d’orange whisky ou l’histoire d’une impro réussie

  1. Je pense que cette sauce plaira à mon mari ! Je l’a voit bien avec du magret ou un onglet ou bavette que je fais très souvent déjà à l’échalotes

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s