Poisson sauce asiatique – mode Tahiti

Enfin… un poisson qui n’est pas du thon ! vous vous demandiez si on pouvait manger autre chose que du thon quand on habite la Polynésie… ben oui, je confirme. On peut manger…. du poisson !!
J’avoue, je connais aussi l’espadon, le thazar, la bonite, le perroquet, le marlin, le papio, la carrangue, le mahi-mahi… et tous ceux dont je ne connais pas le nom !

Alors, donc pour changer du thon, j’ai fait confiance à mon poissonnier du marché de Pirae. Les pêcheurs venaient de livrer des poissons du lagon, d’autres clients m’ont indiqué comment le cuire… et c’est parti, pour ce poisson dont je ne connais toujours pas le nom 😉

Un poisson sauce asiatique, ça vous dit ?

Poisson sauce

Recette du poisson

Il faut : un poisson genre dorade, un oignon, 3 gousses d’ail, 1 noix de gingembre frais râpé, sauce soja, sauce huitre, coriandre fraiche, persil, huile de colza, sel, poivre.

Préparez votre poisson, et posez le dans un plat à gratin – un plat qui va au four.
Assaisonnez-le avec sel et poivre. Un léger filet d’huile sur le dessus, 2 mm d’eau dans le fond du plat. Il cuira au four. J’ai fait cuire celui qui est en photo environ 20 mn à 180°, juste avant de passer à table, pour qu’il reste bien moelleux.

Préparez la sauce : détaillez l’oignon en mini cubes, et faites les blondir dans très peu d’huile. Dès qu’ils sont transparents, ajoutez les sauces – 2 ou 3 cs de chaque, le gingembre et laissez frémir. Si la sauce s’épaissit trop vite, ajoutez un peu d’eau.
En fin de cuisson, goûtez, assaisonnez de sel et poivre, mais attention au sel, les sauces soja et huîtres étant déjà salées. Ajoutez enfin les feuilles de coriandre et l’ail écrasé. La sauce est prête.

La sauce peut se préparer à l’avance. Il suffira de la réchauffer au moment de servir.
Avec un peu de riz, ou de purée de patates douces, voilà un excellent plat.

Quelques manières d’adapter cette recette de poisson

– n’importe quel poisson fait l’affaire. Même des filets, ou des darnes. A vous de choisir des beaux poissons qui vous font envie.
– la durée de cuisson du poisson dépend de sa taille bien sûr ou de l’épaisseur des filets. Préférez une cuisson avec une température pas trop élevée, aux alentours de 180°. Vous pouvez aussi le faire cuire à la vapeur.
– adaptez les quantités de sauces asiatiques dans la sauce : moins vous la diluerez, plus elle sera corsée.
– si vous souhaitez une sauce moins « aillée », ajoutez l’ail en début de cuisson. En cuisant, l’ail perd de sa force et s’adoucit.
– n’hésitez pas à mélanger les sauces « asiatiques » que vous avez dans vos placards, goûtez, improvisez, vous allez vous étonner 😉 Par exemple, j’ai ajouté dans ma sauce un trait de « sauce soja citronnée », parce que j’en ai une bouteille entamée, et qu’il n’y a pas de citron à Tahiti en ce moment. Un filet d’huile de sésame sur le poisson, en fin de cuisson, peut aussi être ajouté, ça n’en sera que meilleur !

Régalez-vous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 réflexions sur “Poisson sauce asiatique – mode Tahiti

  1. Bonjour, je suis chasseur de pêche sous-marine à Tahiti
    Ton poisson s’appelle Kopa (tuamotu) par erreur Mataanaana Tahiti.
    Son vrai nom tahitien est le Maere. C’est un poisson à peau cuirassée rouge de vie nocturne, il se déplace la nuit pour chasser en bande ou dormir de jour en bande sur les fonds sablonneux. On le trouve aussi caché de jour dans les coraux.
    JM

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s