Quand on m’a demandé de préparer un café gourmand, j’ai de suite pensé chocolat. J’adore l’association chocolat café, surtout si le chocolat est bien noir et parfumé.
Et comme je ne sais pas faire une chose à la fois, je me suis dit que mon dessert pourrait aussi me servir d’entrainement pour un dessert de fêtes… c’est la période, non ?

gâteau de fêtes tout chocolat

Donc, je suis partie d’un grand gâteau au chocolat, découpable en portions individuelles… c’est si bon de se resservir ! Grand gâteau pour les fêtes et bouchées pour le café.  Presque comme un opéra, le gâteau bien connu, mais dans une version plus facile !!

Bouchées de gâteau au chcolat

Recette

Pour le biscuit : 120 g de poudre d’amandes, 150 g de sucre glace, 6 œufs, 25 g de farine tamisée, 60 g de sucre en poudre, 25 g de cacao en poudre non sucré.

Pour le sirop d’imbibage : 10 cl d’eau, 100 g de sucre en poudre, 2 cs de rhum.

Pour la ganache n°1 : 250 g de chocolat à 72 % minimum de cacao, 300 g de crème entière liquide
Pour la ganache n°2 : 200 g de chocolat, 200 g de crème liquide entière.

Préchauffez le four à 180°
On commence par le biscuit.
Dans le bol du robot, battez ensemble la poudre d’amandes, le sucre glace, 2 oeufs entiers et les jaunes des 4 œufs qui restent pendant 5 bonnes minutes. Incorporez ensuite la farine tamisée et le cacao (tamisé aussi).
Montez les blancs en neige avec le sucre dans un saladier, et versez le mélange cacaoté dans les blancs en neige.
Étalez cette pâte sur une grande plaque en silicone, lissez légèrement et enfournez pour 10 – 15 minutes (selon la puissance réelle de votre four). Le biscuit doit être cuit mais ne doit pas vraiment colorer, il doit garder son moelleux.
Laissez-le refroidir.

Pendant qu’il cuit, on prépare le sirop d’imbibage. Portez l’eau et le sucre à ébullition, le temps que le sucre ait bien fondu. Versez ce sirop dans un bol, et ajoutez le rhum quand il a refroidi.

Enfin, on prépare la ganache n°1, celle qui est intercalée entre les 2 couches de gâteau. Dans un petit saladier, coupez le chocolat en morceaux si nous n’avez pas de pistoles. Portez la crème à ébullition, versez la sur le chocolat, remuez bien jusqu’à ce que tout le chocolat ait été incorporé, et réservez au frais.
De la même manière, préparez la ganache n°2. Seules les quantités respectives de crème et chocolat sont modifiées, mais la technique reste la même.

Quand le biscuit a refroidi, coupez-le en 2. Coupez les bords du biscuit pour avoir une tranche bien nette. Posez une moitié du biscuit sur votre plat de service.
Imbibez la première partie du gâteau, qui en sera donc le socle, très généreusement avec le sirop. Le gâteau doit être bien détrempé.
Étalez dessus une couche épaisse de ganache n°1.
Recouvrez de la 2eme moitié du biscuit, que vous imbibez généreusement aussi.
Terminez par la ganache n°2, dont la consistance est plus épaisse que la première.
Placez le gâteau au frais.

Au moins 1/2 heure plus tard, vous pouvez décorer votre gâteau. Faire des dessins sur le dessus en créant des vagues avec un couteau scie par exemple, déposer des petites fleurs, poser des copeaux de chocolat, etc etc… laissez faire votre imagination, regardez bien au fond de vos tiroirs, je suis sûre que vous y trouver des trésors !!!

gâteau au chocolat
Quelques trucs

– Après ce premier essai, j’ai trouvé que la consistance de ma ganache n°1 était trop épaisse, donc j’ai modifié les quantités pour vous. D’où cet aspect compact sur la photo.
– j’ai utilisé du Valrhona Guanaja, ce fut parfait.
– Il semble qu’il a bien trop de sirop, mais non, il faut vraiment bien imbiber le biscuit. Passez votre pinceau plusieurs fois, et épuisez le sirop d’imbibage. Sinon, le gâteau sera trop sec.
– Vous pouvez parfumer les ganaches en y incorporant du zeste d’orange par exemple. C’est une saveur qui s’associe bien au chocolat et au rhum. Ou verser dans la ganache quelques gouttes de café, ce qui va révéler davantage les saveurs chocolat.
– les convives se sont régalés du grand gâteau, et je vous confirme que le reste du gâteau, découpé en bouchées, a été divin avec le café du lendemain 😉

Bon appétit !