Depuis le temps que j’en rêvais !!
Depuis que je m’essaie à un peu de cuisine, je commençais à lorgner du côté de ces beaux robots qui touillent, mixent, émulsionnent, hachent, fouettent, pétrissent… certains même cuisent ou sorbettent… tout ce qu’ils font, si vous avez bien maîtrisé le mode d’emploi il va sans dire, a plutôt l’air de tenir du miracle, mais qui n’a pas envie de tenter les miracles ??
Donc, j’admirais, étudiais, comparais, hésitais… jusqu’à ce que mon robot, un Moulinex basique acheté il y a 25 ans !, rende l’âme… alors là, j’avais enfin la bonne excuse pour arrêter de tergiverser, et passer à l’acte.
C’était sans compter avec la famille, que je remercie encore et encore pour leur générosité, qui m’a boostée pour me décider. Et j’ai choisi Kenwood. Le Chef. Avec quelques accessoires.

meringues

Premiers essais : des meringues.

Le bonheur : ne plus avoir à tenir le batteur. Si, si, c’est important. Parce que, quand on doit tenir son batteur pour monter ses blancs en neige, il arrive un moment où la lourdeur de ce batteur, ressentie dans le bras, vous fait vite – trop vite – admettre que “ça ira comme ça, les blancs sont assez montés”.
Avec le robot et son bras à mouvement planétaire (je ne sais pas trop ce que ça veut dire, mais je crois que ça fait chic de dire ça), ce qu’il y a de bien, c’est que ça peut tourner longtemps, votre bras s’en fiche, et vous remercie…

Donc, après 3 blancs d’œuf, environ 100 g de sucre en poudre ajoutés en 3 fois, et 1 cs de Pulco citron vert, après que le bras du robot ait tourné dans le sens qu’il voulait assez longtemps, j’ai obtenu des blancs comme jamais : bien serrés, bien lisses, prêts à intégrer la poche à douilles.

meringues

Me suis amusée à préparer mes petites gourmandises…
Réglage du four sur le programme du four adapté : meringues blanches. Je ne vous avais pas dit ? j’avais déjà investi dans un bon four, qui me permet de choisir entre meringues blanches ou ambrées, on n’arrête pas le progrès 😉
Bref, le four a choisi 70°, j’aurais mis plus, mais cette fois-ci j’ai arrêté d’improviser et fait confiance au four, et après une heure et 1/2, je les ai sorties du four.

IMGP7785

Première fois que je réussissais des meringues aussi facilement ! Avec les ingrédient mentionnés ci-dessus, j’ai obtenu une pleine plaque de petites meringues, et j’ai préparé un socle pour une prochaine pavlova de 25 cm environ.

Il n’y a pas dire, quand on a du bon matériel, j’ai comme l’impression que la cuisine va devenir plus facile. J’approche du miracle ???

Bon week-end de Pâques !