L’extraordinaire Danièle Mazet-Delpeuch, ou les saveurs du palais après le Périgord

Visiter les cuisines du palais de l’Elysée, voilà qui fait rêver. Je n’ai pas encore vu le film « les saveurs du palais », mais j’ai acheté le livre.

J’ai déjà lu le bouquin de Vincent Poussard « Cuisinier de la République ». Connaitre les coulisses des grandes cuisines a toujours quelque chose de magique, même si j’avais entendu directement quelques anecdotes sur les cuisines de Matignon par un proche. Avec Vincent Poussard, j’avais compris que François Mitterrand aimait la cuisine de terroir, souvent simple, toujours authentique.

Ce n’est qu’après en avoir lu quelques pages de « Carnets de cuisine – du Périgord à l’Elysée » que j’ai compris que ce livre n’évoquerait pas uniquement l’Elysée mais la vie extraordinaire de Danièle Mazet-Delpeuch ! Bravo à l’éditeur pour la manchette qui renvoie au film, forcément.

Daniele Mazet-Delpeuch - les saveurs du palais

Bien sûr je suis tombée sous le charme.

Madame Mazet-Delpeuch m’a conquise. Une pionnière et j’aime les pionnières. Quel courage ! quelle audace ! une sacrée vision de l’essor touristique de la Dordogne actuelle, avant que les Britanniques et Hollandais n’y aient investi massivement.

La lecture du lancement de son « auberge » est savoureuse, et montre à quel point il est difficile d’avoir raison trop tôt et d’être pionnier.

J’ai aimé son franc-parler, son goût pour les choses justes et claires. Rattraper un quiproquo avec une Américaine en vue, expliquer le foie d’oie aux frères Troisgros, il faut du tempérament quand même !

J’ai maintenant hâte
– de tester au moins une de la cinquantaine de recettes qui jalonnent le récit de sa vie de cuisinière. « Le couscous de poisson comme on le mange à Djerba » ou « la tarte au chocolat Julia » ? à votre avis 😉
– d’aller faire un tour à la Borderie !

Reste un mystère à élucider pour moi : mais comment fait-elle pour se souvenir d’autant de détails ? les noms de ses institutrices, des amateurs de foie gras qui sont venus passer des week-ends gourmands à la Borderie, des Américains croisés lors de son road trip… je suis admirative !

Maintenant je n’ai plus qu’à aller voir le film, s’il passe encore… 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions sur “L’extraordinaire Danièle Mazet-Delpeuch, ou les saveurs du palais après le Périgord

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s