Nespresso et moi, toute une histoire

– Allo, vous êtes bien Annie. Ici, le club Nespresso. J’ai quelques questions à vous poser pour une enquête de satisfaction. Vous êtes bien nouvelle cliente ?

– heeuu… oui

– vous venez d’adhérer au club Nespresso. Pouvez-vous me dire comment vous avez connu la marque ?

Quoi lui répondre ? que je vivais dans une grotte et que je viens juste d’en sortir ? Comment cette pimbêche parisienne peut-elle imaginer une seconde qu’on puisse échapper à Georges, même en province ? Pour plus de précision, la formule Nespresso grand public existe depuis 1988 et Georges en fait la pub depuis 2006 !

cafetiere italienneAutant vous l’avouer de suite, j’aime le café. Bien serré. Comme en Italie, ristretto per favore. Pendant des années, je ne l’ai aimé qu’au comptoir chez les vrais amateurs de café, incapable de reproduire à la maison un café digne de ce nom.

Pourtant, j’ai tout essayé. Avec filtre, Mellita, à l’italienne… Avec plus ou moins de succès. Et beaucoup de frustration !

cafetiere bodumcafetiere filtre

Non, soyons précis. Je n’avais pas tout essayé, fuyant comme la peste toutes les machines qui m’imposent un mariage à vie (vie de la cafetière, hein, pas de méprise) avec dosettes, capsules, etc. J’avais trop lu de bouquins et revues de marketing, déchiffré les stratégies commerciales de quelques grandes marques, leur positionnement et leurs cibles, pour tomber dans le panneau aussi facilement, même très élégamment présenté le dit panneau.

cafeEt pourtant, j’ai fini par craquer ! J’ai eu beau lutter, j’ai dû me résigner à considérer que boire un café en imaginant que Georges me chuchotait Dieu sait quoi à l’oreille (des choses aimables, c’est évident, faut pas charrier non plus) ne m’enverrait pas en enfer. J’ai enfin compris que j’étais perdante à éviter de boire du bon café au nom de principes sans importance.

capsules NespressonEnfin, je me suis décidée à acheter une cafetière dernièrement. Un – grand – premier pas vers le bon café ! des arômes raffinés, une mousse parfaite… Et puis, évidemment, j’ai vite compris que s’approvisionner en capsules n’était pas aussi simple, les semaines passant. Donc, j’ai acheté les ersatz qu’on trouve en grande surface, la conscience tranquille, puisque je pouvais ainsi (me) prouver que je n’étais pas si dépendante que ça de Georges !!!

Quand j’ai compris que les capsules, ça s’achète en ligne, j’étais sauvée (ou perdue, cela dépend de quel côté on se place…). Parce que, franchement, entre les vraies et les copies, il n’y pas photo. Quant au prix, 3.15 euros les 10, en promo en grande surface et 3.50 pour les vraies…. mon cœur est définitivement acquis à Georges !

Georges NespressoEt vous, vous le buvez avec qui votre café ?

Crédits photos : africapresse.com, machine-expresso.net

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

12 réflexions sur “Nespresso et moi, toute une histoire

  1. je le bois tous les jours avec Georges !pas Clooney h…….mais mon mari qui a le meme prénom.lol
    J’ai bien aimé cet article ecrit avec beaucoup d’humour,what else:-)?
    bonne journée!!

  2. Aahh, les capsules et Georges…
    Je boycotte. Sauf au boulot, parce que sinon c’est l’automate à gobelets, trop infâme. En Suisse, je trouve des capsules « génériques » chez un distributeur qui se bat contre Nespresso, moitié moins chères. Et parce que si je vais au magasin Nespresso, j’ai la sensation de m’être aventurée par méprise dans une joaillerie de luxe. Faut pas abuser, c’est juste du café, à un prix indécent.
    Chez moi, je fait mon café avec une machine italienne superbe, la Pavoni.
    Je collectionne les cafetières genre italienne, j’en ai plus d’une centaine de modèles différents. Un jour je les mettrai en photo sur mon blog…
    Elles sont bien plus belles que Georges…

    • ah… je savais bien que ça ferait polémique… ben oui, j’ai craqué… pourquoi maintenant, allez savoir !?!
      J’ai écrit que j’avais testé les « génériques ».. mais pour 20 centimes d’écart sur une boite de 10… aucun intérêt à boycotter George ! après, c’est chacun ses goûts, ses motivations, sachant que ça peut varier dans le temps, et heureusement.

      • Attention les clones des « vraies » capsules abiment les machines ! Et alors plus de garantie … Magimix a été submergé de retours dûs à ces clones.
        Pour le prix, je trouve que ce n’est pas plus cher de me faire une tasse de BON café serré à 31 centimes qu’une cruche de mauvais café dans une cafetière « américaine » car y faire une tasse seule relève de l’exploit ! quand aux cafetières italiennes, moi je déteste ! mais c’est bien sûr une question de gout …
        Petite anecdote, le 24 décembre ils m’ont fait le coup de « Geoooooooorges » en me livrant la commande d’un autre … relivrée dès le lundi avec en prime un petit cadeau … mais je n’ai pas vérifié si celui qui a reçu ma commande est aussi craquant que dans la pub !

  3. Je n’ai aucun recul sur l’effet des clones sur ma cafetière ! j’observe juste que l’eau coule bien plus lentement dans ce cas. Par contre, comme je ne regarde que très rarement la télé, je n’ai aucun repère non plus en fonction des pubs… suis pas une consommatrice facile 😉

  4. Pas voulu être prisonnier chez Nespresso. Suis allé acheter la machine à café à grains (qui est plus cher que le café moulu, mais c’est pas grave), et depuis août dernier, expresso au choix en taille, en force et sans être obligé de financer la retraite de Georges… bien sur la machine est plus chère (400 € je crois), elle n’est pas subventionné par Neslé !

    • bravo à vous ! mais chacun fait comme il veut non ? peut-être que dans 3 mois j’aurais offert ma cafetière pour passer à autre chose ! je crois qu’il n’y a pas qu’UNE vérité, et quel que soit l’humour que j’aie essayé d’user dans ma note, le moment était venu pour moi de tester une Nespresso 😉

  5. Moi, je suis triste car je n’aime pas le café…si si ça existe…..Mais Georges, ça oui, s’il est dans ma cuisine, je ne reste pas dans le salon !!!!

  6. j’ai travaillé 4 ans pour cette marque et je n’ai toujours pas de machine à la maison. Je ne suis pas une dingue de leur café et j’ai un percolateur qui me permet de faire mon café. Et franchement j’aime plus Illy que Nespresso, question de goût.

    • à vrai dire, ma cafetière avait rendu l’âme, et quitte à changer, j’ai essayé Nespresso. Mais suis bien d’accord, Illy c’est très bon aussi !

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s