Souris d’agneau confites, petits légumes et écrasée de pommes de terre à l’ail

Voilà un plat que j’aime bien !

De l’agneau confit, cuit lentement et arrosé souvent.

Il faut que je vous dise, depuis que j’ai découvert que mon boucher vend « des bouts de gigot » – voilà comment mon boucher appelle les souris ! – j’en profite ! En réalité, il n’en a que si les autres clients ont acheté beaucoup de tranches de gigot. Et dans ces cas, il lui reste des « bouts de gigot », qu’il vend au prix du collier! c’est vous dire…

Souris d'agneau confites, petits légumes et écrasée de pommes de terre à l'ailRecette des souris d’agneau confites

Il faut, pour 4 personnes : 4 souris d’agneau, 1 poche de mélange de légumes provençaux (Picard), 1/2 poche de poivrons en lanières (Picard), 1 boite de tomates concassées, pommes de terre, 2 têtes d’ail, huile d’olive, sel poivre.

2 heures avant le repas : installez les souris dans un plat allant au four, versez un centimètre d’eau dans le fond du plat, allumez le four à 170 °.
Dans un bol, mélangez une gousse d’ail écrasée, sel, poivre, 3 cs d’huile d’olive, et complétez d’eau, jusqu’à obtenir un demi bol de « sauce ». Remuez bien, et arrosez vos souris de ce jus, en en gardant une moitié pour arrosage futur.
Et enfournez, en pensant à arroser vos souris environ tous les 1/4 d’heures.

Faites bouillir des pommes de terre en quantité suffisante pour 4 personnes, en ajoutant une tête d’ail non épluché dans l’eau salée.

Environ 1/2 heure avant la fin de la cuisson, ajoutez les légumes, y compris la boite de tomates, autour des souris, et assaisonnez-les. Le fait que ces légumes soient congelés va apporter un peu de jus au fond du plat. S’il n’y en a pas assez, rajoutez-en (moitié eau, moitié huile d’olive), le fond du plat ne doit pas être sec.

Souris d'agneau confites, petits légumes et écrasée de pommes de terre à l'ailÉpluchez les pommes de terre et les gousses d’ail, écrasez grossièrement à la fourchette, en ajoutant du lait pour obtenir la consistance désirée. Goûtez et vérifiez l’assaisonnement.

Mes trucs pour un agneau confit succulent

– bien sûr, ceux qui me connaissent s’en doutent, j’ai rajouté des herbes dans ma mixture d’assaisonnement permanent : un mélange d’herbes pour bruschetta. Parce que  j’ai ça sous la main, reste d’un séjour à Rome. Mais vous pouvez rajouter les herbes que vous avez : feuille de laurier, et tout mélange d’herbes va convenir. Y compris les épices à tagine, à couscous, à pizza….

Souris d'agneau confites, petits légumes et écrasée de pommes de terre à l'ail– l’ail. Celui que vous avez fait bouillir avec les pommes de terre devient doux, donc aucun souci de digestion. Et celui que vous avez ajouté aux souris est quasiment fondu, alors ne lésinez pas sur les quantités ;-)… enfin, je dis ça parce que j’aime ça, mais franchement, essayez !!

– J’avais le souvenir de souris confites, dégustées à Auckland, dans un restaurant de Ponsonby exactement, et j’ai passé beaucoup d’énergie à essayer de reproduire ce plat qui nous avait ravis.. enfin, je crois que là, je m’en approche de très très près…

Souris d'agneau confites, petits légumes et écrasée de pommes de terre à l'ailVoilà. C’est juste excellent,goûteux. En toute humilité, à faire et à refaire. Avec des frites, avec les épices qui vont font plaisir… dites-nous comment vous avez personnalisé ces souris !

Bon appétit ! !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

8 réflexions sur “Souris d’agneau confites, petits légumes et écrasée de pommes de terre à l’ail

  1. Ça semble vraiment délicieux ! Du coup, j’ai une folle envie de cuisiner de l’agneau ce week-end. Merci pour la recette !

  2. Comme ça semble bon, et goûteux !…ça donne envie de se mettre à table, même si ce n’est pas l’heure.

  3. […] Je vais finir par croire que mon boucher n’aime ni le mouton ni l’agneau. J’avais découvert qu’il vendait les souris d’agneau au prix du collier, en appelant ces morceaux délicieux : bouts de gigots. Pour lui, les souris d’agneau ne sont que les restes des gigots qu’il a vendus en tranches !! Donc, nous nous régalions de souris d’agneau.. […]

  4. […] Je vais finir par croire que mon boucher n’aime ni le mouton ni l’agneau. J’avais découvert qu’il vendait les souris d’agneau au prix du collier, en appelant ces morceaux délicieux : bouts de gigots. Pour lui, les souris d’agneau ne sont que les restes des gigots qu’il a vendus en tranches !! Donc, nous nous régalions de souris d’agneau.. […]

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s