Madrid, la dernière fois que j’y étais  allée, c’était au printemps 2005, 4 jours du week-end de l’Ascension. Entre amis, nous avions alterné musées, visites, balades et tapas. Cette fois-ci, je suis restée dans l’hyper centre de Madrid, pour une découverte générale, sans but précis.

Balade à Madrid

Madrid, j’y suis souvent allée, en famille, avec des amis, professionnellement. C’est une ville que j’appréciais pour son ambiance, pour les soirées autour de la Plaza Santa Ana, pour les bars improbables où on se régalait de crevettes à l’ail, chez El Abuelo par exemple ou de manzanilla rue Etchegaray… ce bar où le patron écrit votre addition à la craie sur le comptoir…

Balade à Madrid

(eux n’ont pas changé… surtout pas leurs “chapeaux”, spécialement adaptés à la sieste, vous croyez ?)

Cette fois-ci le séjour fut un peu différent, puisque j’ai servi de guide pendant une petite semaine, à des amis plus âgés, plus fatigables mais très enthousiastes.

Donc, j’ai adapté mon programme, un peu de musée, Prado, Reina Sofia, parce “El 3 de Mayo” et “Guernica” font partie des incontournables de Madrid.

Les 2 places Puerta del Sol et Plaza Mayor, centres névralgiques de Madrid, restent à l’identique. L’ours et son argousier sont toujours là, les policiers aussi.

Balade à Madrid

Puerta del Sol, Madridet oui, c’est d’ici, du centre de la Puerta del Sol, que “partent” toutes les routes espagnoles, du moins leur kilométrage.

La Plaza Mayor, magnifique, rassemble toujours touristes, terrasses, amuseurs.

Plaza Mayor - Madrid

Et puis des balades à pied, le nez en l’air.

Balade à Madrid

Balade à Madrid

Balade à Madrid

Balade à Madrid

J’ai découvert que l’architecture y est riche et les styles y sont fort variés, au-delà de mes souvenirs.

Même la nuit…

Balade à Madrid

Avec les chaleurs de mi-septembre, qu’il a fait bon d’y prendre un verre ou dîner… grâce à ces nombreuses terrasses aménagées. J’ai découvert un nouveau bar, la Vinoteca au serveur si charmant qui parlait français et connaissait la Dordogne et Sarlat. Dans le quartier de Santa Ana, je continue cependant de recommander la Cerveceria Alemana. (quand j’aurais trouvé comment ajouter des caractères spécifiques sur cette plateforme, j’en serais très heureuse. En attendant, veuillez m’excuser pour cette orthographe espagnole approximative).

Il se trouve que j’ai dormi il y a quelques années dans cet hôtel, l’hôtel Reina Victoria, celui qui est tout illuminé en mauve sur cette photo, lors d’un déplacement professionnel. Le charme absolu. J’étais contente de le retrouver aussi lumineux. Si vous pouvez vous l’offrir, n’hésitez pas.

A bientôt, pour un petit tour dans le parc du Retiro.