Mojito, mojito

Rhum, citron, menthe : le trio infernal d’un cocktail réussi.

Au-delà, c’est la base de ce cocktail d’origine cubaine, le plus populaire des cocktails parait-il.
Simplissime, à cause du nombre limité d’ingrédients nécessaires !
Rafraichissant, par la combinaison menthe citron, et l’ajout d’eau gazeuse !

Recette, pour un verre, selon le Larousse des Cocktails

4 cl de rhum cubain, 6 à 8 feuilles de menthe fraiche, 2 cs de sucre en poudre, 2 cl de jus de citron, 6 cl d’eau gazeuse, 4 glaçons pilés.

– Rincez les feuilles de menthe, et placez-les au fond du verre.
– Écrasez-les doucement à l’aide d’un pilon, et ajoutez le sucre en poudre.
– Ajoutez les glaçons pilés et les autres ingrédients dans le verre. Remuez à l’aide d’une cuiller et servez !

Mes trucs

Compte tenu du plaisir à réaliser un cocktail, vous imaginez bien que la préparation d’un mojito demande un peu plus de doigté, et d’amour disons-le.

– le « pilage » de la menthe peut poser problème. Si vous pilez trop, il n’y a rien de plus désagréable que les petits bouts de feuille perdus dans le verre et que vous retrouvez sur la langue. Si, en réfléchissant il peut y avoir pire : récupérer un bout de feuille de menthe sur une dent : vous imaginez déjà votre soirée….
On peut aussi piler menthe et sucre en même temps, de manière à imprégner le sucre du « jus » de menthe, c’est efficace aussi. Dernière info concernant la menthe : quand les recettes ici ou là vous parlent de Hierba buena, il s’agit de menthe bien verte, hein, et de rien d’autre un brin fumeux…

– Ensuite, je verse le jus de citron, qui va diluer (difficilement, il faut le dire) le sucre, et le rhum. Ne pas oublier de bien mélanger (avec tous les risques concernant la menthe) pour ne pas que le sucre reste au fond du verre. Sur la photo, j’ai carrément ajouté un petit demi-citron vert, pour que le zeste parfume aussi mon mojito.

– Enfin, j’ai rallongé l’ensemble avec de la limonade (light la limonade, on ne se refait pas…). Dans ce cas, je mets forcément moins de sucre. Le Tonic, light ou pas, fait bien l’affaire aussi, même si dans ce cas c’est plus citronné et moins sucré.

– Pour obtenir des glaçons pilés, toujours la même méthode. Quelques glaçons coincés dans un torchon propre, on tape plusieurs coups secs sur une surface dure (ne cassez rien surtout, cela vous gâcherait votre instant cocktail, et cela serait dommage) et on obtient de la glace pilée !

– N’oubliez jamais, le but du jeu est de passer un moment agréable, avec des amis, autour d’un verre. Sans en abuser (du cocktail, pas des amis, vous m’aviez comprise !)


De nombreux livres, comme souvent, revendiquent de dévoiler la vraie origine du mojito. Pour résumer, on peut surtout retenir que c’est Hemingway qui l’a rendu populaire !

Et vous saviez qu’on peut devenir expert en mojito ? qu’il existe une « Mojito School » ? et que c’est Bacardi qui dirige ce « laboratoire » ? Il s’agit donc du Mojito Lab, à Paris, qui vous dévoile tout sur le mojito et ses variantes. (attention, musique bizarre à l’ouverture !)

Bon week-end à tous !

PS : je voudrai profiter de l’été pour inaugurer une série dédiée aux cocktails. C’est une bonne idée ?? dites-moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions sur “Mojito, mojito

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s