Après les mini-gratins, ou gratins individuels, j’ai utilisé le lendemain en tartinade de courgettes au chèvre, c’est bien plus plus ludique.

Facile, diététique, rapide, quoi demander de plus pour manger des légumes et changer des cacahuètes ?

Recette de la tartinade de courgettes au chèvre

Il faut : 2 courgettes, du fromage de chèvre frais, sel, piment d’Espelette, et du très bon pain.

Bien laver 2 courgettes si elles ne sont pas bio, les détailler en cubes et les faire cuire dans très peu d’eau salée une dizaine de minutes.

Bien les égoutter pour ne plus avoir d’eau et les écraser grossièrement à l’aide d’une fourchette.

Dans un bol, mélanger avec 2 grosses cuillères à soupe de fromage de chèvre.

Faire griller légèrement des tranches de bon pain, déposer une cuillère du mélange courgette – fromage sur chaque tranche. Assaisonner de piment d’Espelette, et servez sans attendre.

Variantes possibles

La courgette étant fade de nature, elle supporte un grand choix d’épices et d’ingrédients complémentaires.

Si vous n’avez pas de fromage de chèvre, un fromage frais fait aussi bien l’affaire, et on peut assaisonner le mélange de curry, d’aneth, de coriandre, de basilic, de fines herbes, de l’ail… laissez libre cours à votre créativité… et utilisez le contenu de vos placards et frigo !

Si vous n’avez pas de piment d’Espelette, posez sur votre tartine une demie tomate cerise, cela sera joli aussi. (mais pensez à acheter du piment d’Espelette, votre cuisine le mérite !)

Vous pouvez aussi déposer cette tartinade dans un bol, associer des chips ou autres galettes que chacun trempera à sa façon. Il est préférable alors de mixer à fond le mélange courgettes fromage. Attention alors à ce que votre tartinade ne soit pas trop liquide.

Si vous souhaitez l’utiliser pour une entrée, préparez-le à l’avance, moulez le mélange dans des ramequins ou à l’aide de cercles individuels. Placez au frais au moins une heure, et démoulez dans l’assiette. Servez avec du bon jambon et quelques tomates cerises, ou des lanières de poivron piquillos, et le tour est joué.

Crédit Photos : webmarchand.com et rayonbasque.com

Bon appétit !