Un anniversaire à fêter, de nombreux gourmands au moment du dessert…. dans ces cas-là, il faut fournir non seulement la quantité mais aussi la variété.

Après un repas copieux, et quelques bons vins, la place était aux desserts légers mais gourmands.
Entre bavarois à la framboise, tarte au citron, j’ai trouvé de la place pour cette excellente tarte. Et surtout, facile à faire. Inratable.

Tarte au chocolat

La Recette de base

Pâte à tarte. Brisée sucrée dit la recette.
200 g de farine, 30 g de sucre en poudre, 1 pincée de sel, 100 g de beurre en morceaux, 1 œuf battu, 1 cs d’eau.

Pour la garniture au chocolat : 150 g de chocolat de dessert (entre 55 et 70 % de cacao) ; 150 g de beurre ; 3 œufs ; 200 g de sucre en poudre ; 60 g de farine, 5 cl de crème fraiche liquide.

Préchauffez le four à 180°.

Faites votre pâte à tarte comme d’habitude, formez une boule et placez la au réfrigérateur pendant environ 30 mn (le temps de faire autre chose en fait).

Beurrez un moule à tarte, étalez la pâte et re-placez au frais pendant au moins 10 mn.
Étalez ensuite un papier sulfurisé sur ce fond de tarte, versez des billes ou haricots secs, et faites cuire au four environ 15 mn. Quand vous sortez ce fond de tarte du four, pensez à baisser la température du four à 120°.

Faites fondre le chocolat avec le beurre, au bain-marie ou au micro-ondes. Dans ce cas, réglez le thermostat à une puissance faible, avancez le minuteur toutes les 20 secondes et surveillez de près la fonte du chocolat. Il n’y a rien de pire qu’un chocolat qui brûle.
Remuez bien ce mélange beurre-chocolat.
Ajoutez à ce mélange les œufs en battant bien l’ensemble immédiatement, puis le sucre, puis la farine et enfin la crème.
Versez sur le fond de tarte, et enfournez pour une trentaine de minutes, jusqu’à ce que la crème soit prise.

Quand vous sortez la tarte du four, laissez la refroidir à température ambiante, et conservez la au frais jusqu’au moment de la déguster. Enfin, vous pourrez la démouler.

Résultat à la dégustation : excellent. La texture chocolatée est fondante à souhait. Pas trop sucrée, juste comme j’aime ! Le dessus forme une fine croute et le fond en pâte apportent le croquant bien agréable.

 

Mes trucs

La recette de base indique un fond de tarte fait maison, bravo. Sauf que j’ai passé mon tour pour cette fois, j’ai utilisé un fond de tarte pur beurre, et c’était très bien aussi.

J’ai (à peine) modifié les ingrédients de la crème chocolat : j’ai supprimé 30 g de beurre et 30 g de sucre (vous savez, moins gras, moins sucré… etc…. bougez), et c’était parfait. Donc, je recommencerai comme ça.

La recette de base propose de servir ce gâteau avec une crème anglaise. Si vous aimez, et que vous avez mangé du poisson et des légumes bouillis avant, pourquoi pas ? mais là encore, j’ai zappé. Tel quel, avec un vin de Maury, ou un Champagne, ou un café, c’est bien aussi. Par contre, libre à vous de le décorer comme vous le souhaitez !

Enfin.
Devant l’abondance des desserts, j’ai congelé une partie de cette tarte.
Quelques jours plus tard, je l’ai décongelée, à l’air libre. Et j’ai découpé des petites portions pour accompagner le café : un régal. Bonne tenue, même texture fondante.

 

Une tarte que je vais refaire, c’est sûr.

La recette d’origine est dans « Le Petit Larousse du Chocolat« , page 100.

Bon appétit !