Les oreillettes de ma famille

Et oui, jour de Mardi-Gras, une recette pile poil.

Entre merveilles, beignets, bugnes, c’est le jour de vous présenter « mes » oreillettes.

Ma grand-mère maternelle nous en a toujours régalés. En général, elle nous en préparait un plein grand saladier pour le dessert du repas de réveillon de Noël. Il faut dire qu’outre la bûche en biscuit roulé, ce dessert évoquait plutôt le dessert marseillais, aux 13 spécialités.

Ses filles ont perpétué la tradition, donc ma maman.

Ses oreillettes sont tellement bonnes qu’elles ne sont plus réservées à Noël, et ma maman en cuisine maintenant pour toutes réunions familiales qui concernent ses petits-enfants ! Pour leur plus grand bonheur…

Et puisque je vais être bientôt grand-mère, c’est mon tour de m’y lancer.

Recette de base

Il faut pour 1kg de farine : 250 g de beurre, 4 œufs, le zeste d’une orange, fleur d’oranger ou rhum (une cs).

Mixer les ingrédients dans un robot, rassembler la pâte obtenue en boule et la laisser reposer au minimum une heure, à température ambiante.

Commencer à faire chauffer le bain de friture.

Étaler la pâte sur 3 mm, et la découper en rectangles ou losanges selon votre créativité du jour.

Frire les oreillettes, dans une bassine à friture ou une poêle profonde. Quand l’huile est suffisamment chaude mais pas fumante non plus, déposer vos œuvres de découpage. Les retourner dans l’huile, au fur et à mesure qu’elles dorent. Dès qu’elles sont légèrement dorées (mais pas trop), les égoutter en les déposant sur du papier absorbant. Et renouveler l’opération…

Rassembler dans un saladier, et saupoudrer de sucre glace.

Le plus difficile est d’attendre encore un peu qu’elles refroidissent et se dessèchent un peu avant de goûter….

Mes trucs

Travailler 500 g de farine, c’est beaucoup. C’est la quantité utilisée par ma maman, mais cela demande de l’aide (celle de mon papa en général). Si vous pouvez étaler la totalité de la pâte d’un coup, pour pouvoir ensuite faire frire toutes les oreillettes sans interruption : lancez-vous. Si non, parce que votre plan de travail ne vous l’autorise pas, divisez les quantités en 2. Commencer par 500 g de farine, 125 g de beurre et 2 œufs, cela permet de tout enchaîner d’un coup.

Votre poêle à friture doit être suffisamment profonde, et contenir au moins 3 cm d’épaisseur d’huile, sinon vos oreillettes n’auront pas la place de gonfler, ce qui serait dommage. Et choisissez une huile spéciale friture, c’est mieux.

Bonne dégustation !

Publicités

4 réflexions sur “Les oreillettes de ma famille

    • Oui, les bugnes c’est bon aussi.
      Mais les oreillettes, c’est différent. La pâte est moins épaisse. A la cuisson, elles gonflent, et ensuite croquent sous la dent.
      A bientôt.

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s