Juillet 2011 : bouclé. Réservé. En Irlande.

Je ne sais pas encore comment nous y allons, mais je connais déjà la maison qui va  nous accueillir. Pendant que la famille de cette maison sera chez nous. La voilà.

1989. L’année de notre premier échange. Nous sommes donc de vieux “échangeurs”. Nous avons commencé par une opportunité d’échange avec un couple d’enseignants de Casablanca. Ils souhaitaient un pied à terre à Bordeaux, nous souhaitions rejoindre des amis au Maroc. Les vacances les plus reposantes que j’aie jamais passées.

Voilà comment nous avons démarré. Avec de longues vacances estivales et 3 enfants, nous avons continué.

La côte est des USA, la côte ouest, plusieurs fois. Échanges de maisons et voitures. Les îles britanniques, l’Irlande, la Scandinavie.

2010 : nous avons échangé avec 2 familles, de Copenhague et de Stockholm.

Indépendamment des lieux visités, 2 expériences uniques. 2 maisons, 2 familles, 2 ambiances, donc 2 séjours différents, mais apporteurs de bons souvenirs.

A Copenhague, une maison très très confortable, très bien placée, et une famille chaleureuse que nous avons rencontrée à la fin de notre séjour.

A Stockholm, une maison plus modeste mais pleine de vie, et surtout des voisins extraordinaires qui ont su nous accueillir, nous guider, et avec qui  nous avons passé d’excellents moments.

Dans les 2 cas, nous avions aussi échangé nos véhicules.

Il est vrai qu’il est plus facile de trouver “échangeur” dans les pays anglo-saxons, même si j’ai observé récemment de vraies possibilités d’échanges avec des pays plus sudistes. Grâce à Internet ? probablement.

Je me souviens de l’époque héroïque des catalogues papier, et de mes soirées au téléphone pour essayer de trouver la “maison sœur”. Nous n’avions qu’une photo (plutôt moche) de la maison, un descriptif fait de codes hermétiques pour le débutant. Vraiment une époque héroïque, révolue heureusement.

L’an dernier, j’ai passé mes accords en janvier, mais c’était un peu tard. Les maisons qui me faisaient envie étaient déjà échangées. Donc cette année, j’ai pris les devants, et je sais donc dès maintenant où je passerai juillet prochain, pour le prix d’un aller-retour.

Bien sûr à votre disposition pour vous fournir plus de détails sur le procédé, ses avantages, ses inconvénients. Et vous êtes chaleureusement invités à apporter vos témoignages aussi !

Pour info, organisme que j’utilise : Intervac.