Tarte aux pommes…

Vous allez dire :

– que je ne publie pas vraiment beaucoup… et là vous avez raison. Mais je vais suivre mes bonnes résolutions prêtes pour 2011, et vous allez voir, ça va changer !

– que je cuisine surtout les pommes… probablement, mais quand même je sais faire autre chose aussi, je vous (r) assure.

Donc, aujourd’hui, une tarte aux pommes vite faite, en fouillant garde-manger, placard et congélateur.

Au départ, j’avais une pâte à tarte, et des pommes. Normal jusque là.

Mais la tarte aux pommes, à la maison, on l’aime bien moelleuse, bien épaisse. Mes gourmands aiment qualité et…. quantité. Et comment faire quand on n’a pas de compote sous la main ? (solution habituelle, une bonne couche de compote de pommes sous les pommes… et le tour est joué).

Fouillage de placards et congélo : j’y ai déniché un paquet d’abricots secs, et une poche de brisures de framboises. Et c’est parti.

La recette de base

Pour la tarte d’aujourd’hui, donc : une pâte à tarte (industrielle mais pur beurre, cela fait très bien l’affaire quand on est pressé), 5 ou 6 pommes selon la taille des pommes et du moule, un paquet d’abricots secs, et une grosse poignée de brisures de framboises, du jus d’orange, sucre en poudre, roux si possible.

Commencer par peler les pommes, et les couper en quartiers, puis en tranches très fines. Les verser dans un saladier, saupoudrer de sucre et verser un 1/2 verre de jus d’orange. Bien secouer pour répartir sucre et jus, et laisser reposer.

Verser abricots et framboises dans une casserole, un fond d’eau et faire cuire. Quand l’eau est absorbée et les fruits cuits, mixer l’ensemble pour le réduite à la consistance d’une compote.

Préchauffer le four, à 180°.

Étaler la pâte dans votre moule, piquer le fond à la fourchette, surtout s’il s’agit d’une pâte feuilletée.

Étaler la compote refroidie sur la pâte. Et ranger les tranches de pommes par-dessus, comme vous pouvez ! et gardez le jus obtenu au fond de votre saladier, il vous servira (voir ci-dessous).

Et mettre au four. Quand la pâte vous semble cuite, et les pommes bien dorées, vous pouvez la sortir du four et la laisser tiédir.

Mes petits trucs

– j’aurais pu faire précuire la pâte avant d’y poser la garniture… mais pour la tarte aux pommes je le fais rarement. En général parce que je suis toujours pressée !

– d’habitude, je recouvre la pâte de compote de pommes, faite maison ou non. Ici, j’en ai improvisée une avec des abricots secs et des brisures de framboise. Mais n’importe quel fruit transformable en compote et qui ait un peu de goût fait l’affaire à mon avis.

– Dorure des pommes. J’utilise le jus d’orange sucré du trempage de mes pommes ! je réchauffe ce jus, le fais réduire, et je le verse sur la tarte tiédie. La pectine des pommes l’aide à se transformer en gelée ! Si je considère que je n’ai pas assez de jus, je rajoute soit du jus d’orange, soit du rhum, soit un peu de confiture dans ma casserole, et le tour est joué. Je n’ai jamais utilisé de jus de pomme, mais je suppose que ça doit marcher aussi.

Et comme j’ai utilisé un moule rectangulaire cette fois-ci, j’ai utilisé aussi les restes des arrondis de la pâte !

Bon appétit !

2 réflexions sur “Tarte aux pommes…

  1. Bonjour
    Les 1200 recettes issues de «LA CUISINE POUR TOUS» le livre de Ginette Mathiot paru en 1955, sont rassemblées sur ce site parfaitement désintéressé: http://WWW.SAPIDE.FR
    Merci d’y jeter un coup d’œil et de le faire connaître si vous le jugez utile.
    Bien à vous
    G.

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s