Tarte aux prunes, à ma façon

Les raisins murissent, et la déclaration de l’ouverture des vendanges approche.
Les nuits se font plus fraiches, il pluviote de temps en temps, et il peut faire encore chaud pendant la journée. Et alors dans ce cas, en Gironde, la grande question est : qui a vu des cèpes ?

Les tomates ont enfin du goût, et les prunes abondent. Et pour changer des derniers crumbles si rapides à exécuter, et à manger aussi, j’ai pensé à une tarte, qui ressemble aussi à un gâteau. Bref, à un dessert maison, rapide à réaliser, et qui s’est dégusté bien plus vite.

Recette

Pour la pâte :
140 g de farine, 90 g de beurre, 30 g de sucre, 1 œuf, 1 cs de crème fraiche.

Pour la garniture :
des prunes d’Ente, du sucre en poudre (ou vergeoise, c’est meilleur).

1. Pétrir tous les ingrédients de la pâte, comme une pâte sablée. L’étaler dans un plat à tarte beurré au préalable. Et ranger ce fond de tarte au frais.

2. Allumer le four, à 180°.

3. Rincer rapidement les prunes, les couper en 2 pour les dénoyauter. En quantité suffisante pour recouvrir le fond de tarte.

4. Piquer le fond de tarte avec une fourchette, le recouvrir de papier sulfurisé et de billes ou pois chiches, de manière à ce que la pâte ne gonfle pas de manière difforme.

5. Faire précuire le fond de tarte une dizaine de minutes. Donc c’est l’heure de tout nettoyer ranger, ou de prendre un café, ou l’apéro !

6. Sortir la tarte du four, et disposer les 1/2 prunes sur ce fond, la face coupée au-dessus. Saupoudrer légèrement de sucre vergeoise, et remettre au four pour une petite 1/2 heure.

7. Laisser refroidir et démouler.

Mes petits trucs

Si la pâte ne vous semble pas facile à étaler avec un rouleau : aucun souci. Poser votre boule de pâte dans le moule, et étalez là avec les mains, elle est suffisamment souple, c’est tout aussi facile.
La pâte se rapproche de celle d’un biscuit, donc les pruneaux vont légèrement s’enfoncer dans la pâte. Si vous la faites trop précuire, les pruneaux s’enfonceront moins, et la tarte semblera plus sèche.
Ne pas hésiter à faire chevaucher les prunes si vous en avez suffisamment, elles réduisent un peu à la cuisson.
Si vos prunes sont très mures, pensez à saupoudrer le fond de tarte d’un peu de poudre d’amande. Cette poudre d’amande absorbera le surplus de jus.

Les alternatives :

– vous pouvez parfumer la pâte en remplaçant une partie de la farine par la même proportion de poudre d’amandes.
– vous pouvez badigeonner le fond de tarte de confiture de fruits, de compote de prunes par exemple. Surtout si vos prunes ne sont pas très mures, cela donnera du moelleux à la tarte.
– en fin de cuisson, vous pouvez saupoudrez la tarte d’éclats de pistaches vertes, de pignons de pins. Ou de feuilles de menthe ciselées.

Et pour en savoir un peu plus sur la prune d’Ente, c’est par ici.

8 réflexions sur “Tarte aux prunes, à ma façon

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s