Mes premiers cannelés

Quand je me balade à Bordeaux, et qu’arrive l’heure d’un café, en terrasse si possible, j’ai remarqué que je choisissais plutôt LE bistrot qui offre un petit cannelé en accompagnement.

J’adore ça, les cannelés, surtout les petits, bien cuits.

enfin, mes cannelés

Les faire à domicile m’a toujours semblé hors de portée. Trop d’organisation, de méthode, de règles à suivre, de moules adaptés…

Et puis, depuis mon retour à Bordeaux l’été dernier, me suis équipée… et surtout j’ai envie de cuisiner !

Donc, me suis lancée. Après l’équipement, grande recherche sur le net, pour trouver LA recette, infaillible tant qu’à faire. Celle qui donne envie, qui explique, etc. Merci G**gle.

Et bien sûr, maintenant j’ai envie de vous montrer que cette recette existe, que je me suis enfin lancée.

Mais… mais… vous devinez que ça ne va pas être aussi simple…. je suis incorrigible. Vous croyez vraiment que j’ai archivé le site retenu ?? voilà ce qu’il me reste de cette recette retenue :

ben oui, c'est ma recette de cannelés...

J’ai honte. Impossible d’accéder au site qui m’a permis de recopier ces éléments sur un bout d’enveloppe au coin de l’ordi…(ceux qui me connaissent en vrai savent bien qu’on peut tout trouver au coin de mon ordi..). Et oui, mon ordi n’est pas à la cuisine, et sur ce site, beaucoup de photos intercalées avec le texte, donc ça allait plus vite de recopier l’essentiel que d’essayer d’imprimer quoi que ce soit…

Un indice, si la cuisinière passe par ici : elle se reconnaitra, en sachant qu’elle précise que Mercotte lui a suggéré de chauffer le lait à 84° ! damned, le genre de détail qui ressemble à un canular…. Merci à cette cuisinière blogueuse de se signaler.. si quelqu’un reconnait la recette de ses cannelés !

Je récapitule :

– faire chauffer les 3/4 du 1/2 litre de lait, avec les 50g de beurre. Pour la vanille, même si mes placards sont pleins de vraie vanille de Tahiti, je n’utilise que la poudre de vanille (de Tahiti of course), qui est de la gousse de vanille broyée. Et laisser rafraichir.

– mélanger 100g de farine, 250g de sucre en poudre, 2 oeufs + 2 jaunes et 10 cl de rhum. Ajouter enfin le mélange lait+beurre.

– verser la pâte obtenue dans une bouteille d’un litre, et garder au frais moins 24 heures.

Après repos au frais, l’heure de la cuisson.

Verser votre pâte dans vos moules, pour moi ils sont en silicone. Ne remplissez pas jusqu’au bord. Et faire cuire : aussi chaud que votre four le permet pendant 10-15 mn, et une grosse demi-heure à 180°.

La cuisson, c’est toujours délicat. Parce que cela dépend de votre four, et que cela dépend de vos goûts. Alors, tout est affaire de surveillance.

Alors, mes résultats ?

Première fournée : comme je n’ai peur de rien, je vous la montre quand même.

première fournée : la cata

Pas assez cuits, ils se sont effondrés ! mais cela a quand même fait un heureux, qui a improvisé là un autre dessert : il a tout mis dans un bol, bien sucré, bien arrosé de rhum et flambé ! il parait que c’était bon…

Deuxième fournée : j’ai oublié le coup du « ne pas remplir à ras bord »…

moules un peu trop remplis....

Ah… cette fois ci mieux cuits… Mais ils ont gonflé, et donc ont tendance à tanguer si je les range dans le bon sens !

Troisième tentative : enfin, j’ai obtenu ce que je voulais !

mes premiers vrais cannelés réussis

Ouf..

Avec les proportions données ci-dessus, j’ai donc pu faire cuire 3 fois 18 mini-cannelés. Il me reste encore un peu de pâte, de quoi en faire cuire probablement une quinzaine. Pour le thé de l’après-midi…

Et comme je commence à stocker les blancs d’oeuf, qui sait si je ne vais pas m’attaquer aux macarons maintenant ! hein ?

Une autre recette de cannelés, celle de Anne. Des proportions quasi similaires. Et aussi merci à Nawal et Pia, pour leurs encouragements et conseils !

Bonne semaine à tous, à bientôt.

8 réflexions sur “Mes premiers cannelés

  1. C’est marrant moi aussi je me mets à cuisiner, ça m’a pris depuis que je prend mes cours de graphisme, comme quoi la créativité appelle la créativité!

    Ça me fait penser que dans mon vol j’ai regardé Julie et Julia avec Meryl Strrep, j’ai eu faim pendant tout le vol! (et c’est très bien ce film, tr`´s gentil, très agréable!)

  2. J’ai toujours cuisiné, en impro la plus totale, malgré les dizaines de bouquins et revues de cuisine. Suis incapable de suivre une recette exactement… tu crois que c’est ça la créativité ?
    L’ai pas vu ce film, en ai entendu parler… tu crois qu’ils vont me le passer sur mon prochain vol AF ? (t’assures le 18 février, pour des îles très au sud ?…)

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s