Kilauea Iki Trail

 

Kilauea Iki Trail, Hilo, Hawaï

Prêts à m’accompagner au fond du cratère ?

Nous sommes à Big Island, une des îles qui composent Hawaï, et plus précisément à l’intérieur du Volcanoe’s National Park.

Commençons par une carte générale de l’endroit. On aperçoit la route qui contourne le cratère, et un chemin balisé permet de le traverser.

Pour plus de détails sur ce cratère, je vous invite à consulter la brochure fournie par le Visitor’s Center, avec en particulier la page 10 où se trouve le plan du circuit.

C’est exactement la boucle que nous avons effectuée, mais en sens inverse, de manière à traverser le fond du volcan aussi tôt que possible dans la journée, et de marcher à l’ombre en milieu de journée, dès que la température augmente. Dans ce cas, on gare au parking du Thurston Lava Tube. Le parc est fermé la nuit, mais il est possible d’y rentrer, même très tôt.

 

le cratère du Kilauea Volcano

Le cratère, en fin de matinée, après notre traversée. Il faut déjà très chaud.

Donc, départ aux aurores, et il fait à peine 14°, de quoi supporter un sweat. Descente au milieu de la végétation, toujours magnifique.

Et au fur et à mesure qu’on approche du fond du cratère, les odeurs de soufre s’intensifient (et la chaleur aussi d’ailleurs).

Le sol est tiède ou chaud, selon la proximité de nos pas avec les fumeroles.

 

au fond du volcan Kilauea

clic clic pour voir en plus grand

 

la nature gagne sur le désert

Ces quelques tiges, quelques fois des fleurs, sont toujours la preuve que la vie existe, même dans ces décors vides, desséchés, malgré des dizaines de mètres de lave. Et c’est toujours impressionnant.

 

sentier retour, au Thurston Lava Tube

 

Le sentier retour se fait quasiment à l’ombre, et c’est bien agréable.

Pour lire un peu plus sur Big Island et mes commentaires « à chaud », c’est ici

A bientôt ! portez-vous bien.

Publicités

5 réflexions sur “Kilauea Iki Trail

  1. Ce soir dans le Dauphiné, c’est tempête de neige dehors, alors c’est bien agréable de te suivre virtuellement dans des cratères surchauffés par le soleil.
    Moi aussi ça m’émeut beaucoup de voir la végétation se réinstaller dans les laves refroidies.
    Bises à vous deux

  2. Fab : ah bon, je ne m’attendais pas à ça. Des fonds de cratères comme ça desséchés ? ou tu parles des sous-bois ? alors il me tarde d’y aller faire un tour… bises.
    laTartine : houla, mieux vaut rester au chaud alors. Je ne me lasse pas du feu de cheminée…
    Et dans ces cratères, on dirait que c’est réchauffé par en-dessous aussi, vu les fumées et les odeurs de soufre partout… !!! c’est toujours impressionnant de marcher sur de la terre chaude qui fume, t’as l’impression que ça bouge vraiment beaucoup dessous, et que tout pourrait s’enflammer à tout instant…
    Oui, c’est toujours magique de croire que la vie peut naitre de nulle part… mais si on comprend que le vent + des petites graines, etc etc … mais bon.
    Bises à tous les 2 aussi.

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s