Ne veut pas dire inaction, loin de là.

Et oui, j’ai eu besoin de faire une pause, à un moment où la vraie vie, qui n’est pas un long fleuve tranquille, prend le dessus.

Bien sûr que les soucis sont toujours là.

Mais sont présentes aussi, si on veut bien les voir, les raisons d’espérer. Alors, j’ai juste essayé de m’accrocher, de saisir toutes les opportunités qui permettent de ne pas basculer complètement dans la déprime totale.

Et….. ben ça va mieux !

A quoi je me suis accrochée ? voilà des indices….

 

 

 

 

 

 

 

On m’a souvent dit que j’avais de la chance ! Je n’en sais rien. Je sais surtout que j’ai saisi toutes les opportunités de danser, plonger, danser, observer, danser, rencontrer, danser, réfléchir, ….

A bientôt. Bon week-end à tous.