Sur le lagon de Bora

J’en ai déjà parlé bien sûr. Comment vivre en Polynésie et ne pas connaitre et partager le lagon de Bora Bora ?

Différentes manières de l’apprécier.

La plus courante : Séjourner dans un hôtel ou une pension, et nager, palmer, plonger. On peut alors se régaler de couleurs uniques, de sensations positives, et croiser beaucoup de poissons. Les coraux ne sont par contre pas les plus beaux.

Plus original, et même plus économique dans le cas où vous savez skipper un bateau (merci mon cher et tendre de le faire si bien) : louer un voilier et naviguer au gré de vos envies. Choisir l’endroit propice pour un plouf ludique, ou pour partager les coraux avec quelques poissons pas sauvages, ou pour passer la nuit dans le silence du lagon… le luxe absolu.

 

Fabrice, sur le Tamatea

 

aux commandes du Tamatea

 

Les sommets (la molaire et la canine, bien identifiables) de Bora dans le fond

On a tout dit sur Bora et son lagon. Trop d’hôtels, île mal entretenue, etc. Reste que ce lagon est magnifique.

En ce moment, crise oblige, peu de touristes, très peu même. Le club med a annoncé sa fermeture définitive (quel gâchis !), les autres hôtels ont entamé des plans sociaux ou ferment pour cause de travaux annoncés, Air France supprime un vol par semaine….

Pour avoir passé début mars 2 jours sur ce lagon, je confirme, on ne peut que constater l’absence de touristes : personne aux balcons des bungalows, ni sur les plages. Un seul autre voilier avec nous sur ce lagon immense…

 

un rameur qui fait la course avec nous...

Et le bonheur de naviguer en compagnie des va’a, les pirogues tahitiennes…

Pour info (non sponsorisée), si vous souhaitez vous aussi naviguer, une adresse que je vous conseille fortement : Tahiti Yacht Charter. Des catamarans presque neufs, un personnel charmant, disponible et compétent.

Bonne semaine à tous.

11 réflexions sur “Sur le lagon de Bora

  1. Il neige ce matin dans les montagnes au dessus de Grenoble, la journée de travail s’annonce difficile… pas beaucoup de courage mais des bonnes raisons d’avoir envie de partir soutenir l’activité économique de Bora 😉

  2. Avec la grisaille, le vent et la pluie, ce grand bleu remonte le moral et continue de nous en montrer, je t’assure que cela nous fait du bien.
    Mais tu skippes aussi ! il n’y a pas que ton cher et tendre..
    Bizzzzzz

  3. laTartine : oula, le froid fait son retour ? bon courage.
    Marie : alors, tant mieux si mes photos sont utiles ! je skippe ? ben oui, mais franchement le rôle de moussaillon me suffit 😉

  4. tu vois… tu as de la chan-ance tout de même !

    ne te laisse pas abattre par la déprime, crois moi, y’a mieux à faire !
    et je crois que je vais justement venir à Tahiti dans les semaines à venir pour y échapper !!

    mais moi je n’ai pas de skipper sous la main quand je viens … !

    pfff ; y’a pas de justice !!

    gros gros baisers amicaux !

  5. Qu’il est beau le naturiste!
    Ce bateau est bien grand pour si peu de monde…. Allez un petit coup de rhum et tout ira bien.
    Bises de deux locataires encombrants

  6. Melly : merci, oui je sais bien qu’il faut pas se laisser submerger… à bientôt alors par ici, quand tu viens tu fais signe : bises

    Marie-Claude et Alain : merci pour ce coucou. Mais non, il était pas trop grand ce bateau…; o-) Oui, ça va aller mieux. Bises.

  7. Bonjour

    Avez-vous d’autres photos de Tamatea ?
    Pas de pb particuliers
    Nous le louons du 09 au 20 Mai 2009

    cordialement
    JJ

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s