Survol de notre périple australien

L’Australie, c’est comme un continent, en réalité.

Et lire les cartes, c’est plutôt trompeur, parce qu’on oublie trop souvent de regarder l’échelle de ladite carte.

Donc, disais-je. Oui, c’est grand, et quand on n’y reste que 2 semaines, faut alors faire des choix.

Et on a choisi le milieu.

Un aperçu général, avant que je ne rentre plus tard dans quelques détails ?

Bien sûr, une arrivée par la « presque capitale » et son icône…

Incontournable

et les alentours presque immédiats

Echo Point, centre touristique des Blue Mountains

Hunter Valley, presque un goût de Toscane

Puis, enfin, Darwin et le Kakadu Park

des compagnons à surveiller

Et surtout le centre-nord, ou Northern Territory, celui des Aborigènes, avec l’outback, le bush, la poussière, le mystère et la magie du « presque désert », avec comme »capitales » Alice Springs et Ayers Rock

Ayers Rock, ou plutôt Uluru

Dans Kings Canyon

Autour de Alice Springs

J’vous avais pas menti, hein, quand je vous disais que j’avais surtout croisé des billabongs, de la poussière rouge, mais aussi des paysages grandioses, hors des plages et stations balnéaires. Et non, laTartine, je n’ai rien mangé d’aussi « spécial », juste du crocodile, de l’émeu, du kangourou….

Le but était peut-être de nous changer des lagons bleus… 😉

PS : pour gagner du temps, parce que mine de rien, j’ai aussi plein d’autres trucs à faire, je laisse tomber les jolis encadrements…. mais vous pouvez toujours cliquer dessus pour les voir en plus grand !

Tiens, au fait, vous savez pour quelles raisons ce couple très normal s’est affublé de chapeaux ridicules pareils ?

beaux spécimen de chapeaux. Utiles ?

A bientôt. Bon week-end à tous.

Publicités

8 réflexions sur “Survol de notre périple australien

  1. même réponse : ce sont des essuies-glace à moustiques !

    sinon le croco je crois que ça me plait uniquement sous forme de sac à main : pas très sympatique la bestiole

  2. 1er essai : C’est pour faire rigoler les wallabis

    2ème essai: Chaque breloque est un piège à insecte vrombissant. L’insecte piégé dans la boite essaie de sortir, ce qui donne à la breloque un mouvement circulaire autour de la ficelle. L’éventage est parfait quand toutes les breloques s’agitent. C’est donc un chapeau ventilateur écolo. (Si j’ai pas gagné le concours Lépine avec ça…)

  3. Les petits bouchons tout autour du chapeau, c’est pour chasser les mouches !!! J’ai le même à la maison !!!

    Grandiose l’Australie !!!

  4. Bravo à tous.
    laTartine : tu mérites bien un Lépine, j’ai bien ri en tout cas.

    Odile : et non, même pas eu peur 😉

    Françoise : grand bravo. Alors, c’est efficace ?

    Reportage à suivre, sur les mouches australiennes.

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s