Nous n’avions pas beaucoup d’expérience de “croisière” en bateau ; nous avions adoooôooré l’Aranui ; alors, nous avions pensé apprécier 3 jours sur le cargo-mixte exploité par la société Navimag !

3 jours pour quitter Puerto Montt et rejoindre Puerto Natales, en traversant fjords et canaux du grand sud. Cela semblait plus intéressant que de prendre l’avion, la route terrestre s’arrêtant quelque part, in the middle of nowhere….

Déjà, je peux vous dire, rien à voir avec l’Aranui, mais alors rien de rien !

En route !

La population à bord ? des jeunes, très jeunes, toutes nationalités mais beaucoup d’Allemands, en couples pour le plus souvent, qui prennent au moins 2 mois pour “tourer” en Amérique du Sud. Et des jeunes retraités aussi, qui prennent le temps de voyager, plusieurs mois, avec sacs à dos !

Et voulez savoir comment on reconnait un jeune d’un “vieux” ? un jeune, ça s’assoit par terre, ça met ses chaussures sur les coussins, et ça boit du vin rouge qu’il achète en brique et qu’il peut boire, à la température de la chaleur intenable présente dans les cabines, dès 14 heures…. et je crois pas que ça ne soit expliqué que par une différence de revenus…. 😉 (bon, là je sens que je vais me faire des ennemis, et que je vais être rangée de suite dans les vieilles aigries… ben oui… tant pis, parce qu’au fond je sais bien que ceux qui me connaissent -vraiment- vont pas me ranger dans cette catégorie)

Les logements ? des cabines du type des cabines SNCF à 4 lits superposés, aussi petites, sans fenêtre. Salle d’eau à l’extérieur, dans le couloir.

Les repas ? très drôle au dixième degré, pour oublier leur tristesse….. disons que ça maintient détaché des contingences matérielles 😉 parce que je rappelle encore que nous y étions pour les fêtes de Noel, dans un pays plutôt branché catho…. comme quoi…. Preuve en photos :

Et oui, ça c’était le repas du 25 décembre, à midi.

Du riz et de la soupe ? à chaque repas. Pour le reste…. inégal, et assez aléatoire. Quant au style….. je vous laisse apprécier… Alors, oui, heureusement qu’on s’est fait des copains très sympa et très drôles, qu’on a complété nos repas avec du pisco sour à l’apéritif et du vin rouge qu’on pouvait acheter au bar….

L’animation ? les 2 pauvres “animatrices” ont fait ce qu’elles ont pu…. c’est-à-dire pas grand chose : rappel des consignes de sécurité, vente des comprimés anti-mal de mer, annonces diverses entre météo et nom du canal traversé….

Allez, 3 jours à ne rien faire, sur un espace réduit. Et pourtant, on s’est occupé, entre parlotes, lectures, etc etc

Il restera d’avoir rencontré un couple du sud de la France, qui s’accordait 3 mois pour accomplir un périple Buenos Aires – Pérou – Chili du nord au sud, et retour par le sud de l’Argentine, entre déserts et glaciers.

Et d’avoir traversé des paysages assez hors du commun (surtout en arrivant de Tahiti ;)). Ce sera pour le prochain épisode.

N’oubliez pas la tenue indispensable (je rappelle que nous y étions en tout début d’été). L’est pas beau mon bonnet chilote, en vraie laine de mouton, tricoté main ? hein ?