Dans le pack, en Nouvelle Zélande….

2001. Presque 6 ans déjà.

Nouvelle Zélande : île du nordUne semaine en Nouvelle Zélande. Dernière semaine de Décembre 2001.

Le repas du 25 décembre à Auckland, turkey and pudding… notre première fête de Noël sans les enfants…. un père Noël sur la plage….. après 12 heures dans un avion… [mais ça c’est une autre histoire, je m’égare, je m’égare… pardonnez-moi….]

Un grand tour en bus pour visiter l’île du nord de la Nouvelle-Zélande. Auckland. Rotorua, le « haut lieu maori ». Napier, et donc là le début des visites de vignobles. Martinborough, parce que c’est sympa, et qu’on y était attendus…

Donc circuit de Auckland à Wellington, capitale administrative. Et retour en avion, vers Aukland, pour un réveillon de jour de l’an « à l’anglaise ».

Qui ? dans ce bus ?

rugbyUne vingtaine de copains et copines, de Bordeaux et du pays basque. Surtout pas oublier de mentionner les Basques, utiles au chant et à l’ambiance….

Et, surtout, majoritairement rugbymen. Des anciens de Bègles, de Bayonne, du BEC (Bordeaux Etudiant Club, incontournable à Bordeaux…).

Bref, on avait rendez-vous à Martinborough….

Le pire m’attendait… [mais pas que moi, ça rassure….]

A Martinborough, nous attendait une réception grandiose.

Un beau wineyard, Ata Rangi, vignoble réputé, un des meilleurs vins rouges de la Nouvelle Zélande. Les owners, leurs équipes, l’attaché culturel français qui souhaitait passer une bonne soirée (et boire à l’oeil aussi probablement…, un peu coincé au début, mais les chants basques – et les vins servis – l’ont peu à peu déridé….) et, et… Bob BURGESS.

ça va jouerLà, je sens que vous suivez moins déjà. Bob qui ? je vous rassure (encore), je ne connaissais pas moi non plus. Mais tous mes copains, eux, savaient. D’autant plus qu’un des Basques avait joué avec lui dans son époque lyonnaise.

Et tous les copains rugbymen savaient que les Blacks n’avaient pas oublié « l’affront » de 99, appelé aussi Match du Siècle, parce que les Bleus avaient gagné (et oui, ça leur est arrivé…)… Alors oui, l’enjeu était de taille, ça sentait la « revanche »….

Donc, vous me sentez approcher de la fin de l’histoire, non ? qu’est-ce qui nous attendait à Ata Rangi ? hein ?

D’abord, 3 jours avant « la » rencontre, on a réparti les « rôles » et devinez (si, encore…) quelle place j’ai eue ! hein ? ….

Pilier !! moi !!!!

Donc, on s’est entraîné, on s’est préparé…. la galère, mais dans d’immenses fous rires quand même….

Notre danse (un peu) ridicule d’avant match avons répétée, histoire de répondre favorablement à leur Haka.

mêlée au rugby Source Menly – mensquare

La mêlée avons simulée, et là j’ai vraiment souhaité très fort que ceux qui allaient être en face pour de vrai auraient la bonne idée de pas s’écrouler, parce que ceux de derrière, derrière moi je veux dire, je sentais bien qu’ils m’auraient fait valdinguer ! à quoi…. ? 22 mètres ?

Et notre entrée avons soignée. En ordre (de je sais plus quoi, mais on avait un ordre….), l’un derrière l’autre pour une entrée sur le terrain magistrale (en petite foulée, et en levant les genoux, s’il vous plait), et …. une bouteille de vin de Bordeaux sous le bras (fallait bien préparer la 3° mi-temps aussi et surtout…).

Et le jour et l’heure fatidiques sont enfin arrivés…

L’accueil dans les chais, les discours, les chansons, très bien. Tout très bien, Ata Rangi très très bien. Et puis il a bien fallu y aller ….

L’entrée prévue, très bien. Mais je me souviens parfaitement que j’étais déjà bien essoufflée en posant ma bouteille…

Puis vint leur Haka, magnifique.

 

haka

Et enfin notre danse, franchouillarde, mais elle avait le mérite d’exister…

Après… Après ? je crois que, au bout de 5 ou 10 minutes, c’est allé un peu vite pour moi. C’est que ces rugbymen, quand ils courent, ils font pas semblant, et que quand ils courent, et ben, ils en ont pas grand chose à faire qu’il y ait quelqu’un sur leur route, si vous voyez ce que je veux dire…

Reste…. un grand moment, et un immense souvenir.

Et, surtout, je pourrais dire longtemps que j’ai été pilier, dans un match en Nouvelle-Zélande.

Une grande 3° mi-temps aussi, où nous avons échangé nos vins, et chanté ensemble, du « zelanbasque », en coeur, et ce fut pas mal émouvant.

Bon. C’est pas tout.

Revenons à 2007. J’ai comme l’impression que les Blacks, on va les revoir jouer pendant quelques temps encore, et donc, il y aura autant de haka. Si vous voulez vous entraîner, vous gênez pas, c’est directement sur le site des All Blacks, ou avec cours particuliers (en cliquant sur « launch the haka feature »)….

Désolée pour l’emprunt de photos sur le net, mais les miennes sont encore dans des cartons, quelque part du côté de Bordeaux…

4 réflexions sur “Dans le pack, en Nouvelle Zélande….

  1. Coucou Pilier ! – ça alors ! quel courage !! – heureusement qu’après l »effort tu as eu du « réconfort » !!

    j’ai mis 3 vidéos de HAKA KAMTE « chez moi », t’as qu’à mater, si ça te plaît !!! – y’en a une sur le yoga facial pour s’excercer à tirer la langue ! , Y’Haka essayer : tu seras au point pour ton prochain match si tu suis la démonstration !!!

    J’ai vécu à Pau une 15zaine d’années, et te lire sur les basques me rappelle des souvenirs ; euh…ils s’aiment pas trop entre eux avec les béarnais, hein ? !
    et les Bordelais n’aiment pas trop les palois, si ? !!
    à ces « guerres tribales » ! –
    maintenant je vis en Bretagne
    http://www.vosvacancesenbretagne.com
    et profite de la mer à 100 %

  2. Ma chère et adorable Annie-Claude,
    Quelle belle surprise dans ma boite aux lettres ce matin ! merci du fond du coeur !
    Je suis allé sur le blog que tu m’avais indiqué, j’ai laissé un com. Pas de réponse.
    Je t’envie de vivre ça en Nouvelle-Zélande surtout avec une telle ambiance et avec un All-black ! mon rêve d’avoir un vrai maillot des blacks…
    J’aime le Haka ! moins le kapa o pango, je crois…

    Encore mille mercis de tout coeur !
    Je t’embrasse très fort,
    OLIVIER
    Si tu cliques sur mon lien du com tu auras une surprise !
    Comment Delanoé, Maire de Paris, vend le rugby :

    C’est le haka gay….

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s