Moorea [2] : ananas

La spécialité de Moorea, après le tourisme, c’est l’ananas.

Il est sucré à souhait, et donc correspond parfaitement à l’aptitude et l’envie des Polynésiens à manger et boire très sucré. Personnellement, je n’en ai jamais mangé d’aussi bon, et celui qu’on trouve en métropole est bien fade en comparaison.

champ d'ananas extension de champ d'ananas, dans la baie de Cook

Il est cultivé à flanc de colline, et la demande ne cesse de croître. Comme on le voit sur la photo, il s’agit alors de gagner sur la montagne et sa végétation sauvage.

gros plan sur les ananas

Par contre, je ne sais toujours pas comment ça se ramasse, …… sans se piquer !

On en cultive aussi maintenant à Tahaa. Il faut dire que Tahaa est très proche de Bora Bora, et que les hôtels de Bora sont de grands consommateurs d’ananas aussi.

Les ananas se vendent au bord des routes, ou au marché, par groupes de 4 ou 5 ananas. Et il n’est pas question de rentrer de Moorea sans son stock d’ananas.

ananas au marché de Papeete

A bientôt pour la suite du feuilleton « Moorea ».

Publicités

5 réflexions sur “Moorea [2] : ananas

  1. Un fruit qui dans ma famille est associé à Noël.

    Le dessert de la veillée de Noël, choisi et discuté par tout le monde et que l’homme le plus âgé de la famille se doit de découper en confirmant, qu’effectivement, il est bien mur !

    Les miens ils venaient du Madère et étaient délicieux.

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s