C’est beau aussi….

Bien sûr, les lagons et tous leurs bleus, c’est joli.

Mais, en France aussi, il y a des coins sympas.

Par exemple, le Bassin d’Arcachon. Lieu de pêche, d’élevage d’huîtres, de villégiature. Trois types de population (pour résumer) :

– en commençant par la dune du Pilat et Arcachon : de belles villas, des retraités (de plus en plus), Arcachon étant une ville qui devient animée y compris l’hiver maintenant.

dune du Pilat dune du Pilat

– le fond du bassin, d’Audenge à Arès, plus populaire. Rien de péjoratif, c’est juste que les prix des terrains et des logements n’ont pas encore atteint les prix des 2 autres côtés du « triangle ».

– et enfin, la presqu’île du Cap Ferret, qui referme presque le Bassin. Là, on est entre soi, il paraîtrait que les artistes et autres vedettes de la télé s’y réfugient l’été, pour retrouver une « vraie vie » après avoir tant couru après un brin de reconnaissance pas toujours acquise du côté de St Trop’ et de ses frasques. Donc, lieu branché, surtout si vous êtes l’heureux propriétaire d’un morceau des fameux « 40 hectares » (vers le phare, presqu’au bout de la pointe du ferret, si j’ai bien compris, parce que là je n’ai jamais eu l’honneur d’y être invitée… hum, hum)

cap ferret quelques bateaux du cap ferret

Et puis, sur le Bassin, il y a aussi un « milieu » !

– d’abord et surtout des parcs à huîtres, raison d’être et d’y vivre de quelques dizaines (en vrai, je sais pas trop combien il y en a – merci de me donner un chiffre plus vrai si vous en avez un) de familles.

– et puis des îles aussi. Le banc d’Arguin, situé à l’entrée (ou la sortie, ça dépend) du Bassin, donc côté océan (ça c’est une précision supplémentaire pour les lecteurs qui ne connaissent pas le Bassin et qui n’ont aucun – mais alors aucun – sens de l’orientation). Le banc d’Arguin, c’est une réserve pour oiseaux ; c’est aussi un fabuleux lieu de promenade – baignade – pique-nique pour ceux et celles qui ont l’engin adéquat – appelé bateau – qui permette d’y arriver sans trop se mouiller. Non, rigolez pas, me faites pas dire qu’on peut y aller à la nage, vous y laisseriez votre peau !
Et puis, l’île aux oiseaux aussi, qui n’existe vraiment qu’à marée basse….

banc d'arguin - on dirait pas un motu, vu de loin ?

banc-d-arguin banc-d-arguin

Vous allez vous demander ce que je faisais là, hein ?

Non, je n’ai pas de bateau. Oui, on a porté des pulls toute la journée, mais vous voyez bien, il y avait quand même du ciel bleu, en cherchant bien.

La réalité est que nous étions invités à un tour du Bassin en bateau, par des amis généreux et partageux. Et ce fut un beau moment d’amitié. C’est ça qui compte le plus, non ?

Bonne fin de semaine à tous. Nous, on va travailler un peu jeudi, et nous préparer à retrouver la famille UU vendredi pour une soirée « danse polynésienne et bringue »…..

Publicités

13 réflexions sur “C’est beau aussi….

  1. Premier prix pour la note à l’humour le plus ironique de la blogsphère …

    Allez, va danser avec la famille UU, cela vaut mieux que de nous titiller l’imaginaire avec des faux lagons bleus.

    Et tu les embrasseras de notre part (La famille UU, pas les lagons bien entendu !)

  2. En fait, il y a 44 hectares mais tu sais il n’y a que les voitures qui sont belles !!! Et encore il faut des 4×4

    Gros bisous

  3. hello, ton billet ressemble au mien et nous ne nous sommes pas concertés. Tu as bien raison de montrer qu’a beaucoups d’endroits de france métropolitaine, l’eau est « bleu lagon » la bretagne regorge de coin comme ça. D’accord le pull est de rigeur mais le spectacle est magnifique.
    Nous étions chez Fab queqlues jours après ton passage et il a beaucoup apprecié votre rencontre.
    à bientôt
    la bise

  4. La dune a aussi servit comme décor à des films à l’époque du noir et blanc ; c’était moins cher que le désert 😉

    Faire de la voile dans le bassin est trompeur ; c’est le seul endroit où j’ai chaviré …

  5. C’est vrai que c’est beau. Parfois un peu surfait option casse-pied (moyenne d’âge d’Arcachon l’hiver : 70 ans, ça donne une idée de l’ambiance), mais c’est beau.

  6. C’est une verite qui fait toujours un peu nase quand on la dit mais nonobstant: il n’y a pas besoin d’aller loin pour voir de belles choses. En plus je ne suis jamais allé dans ce coin là…

  7. Bonjour à tous,
    Guess : de l’ironie ? moi ? ah bon ;o) et au fait, demain, c’est pas nous qui dansons, les pro sont bien meilleurs et agréables à regarder…
    Cravaté : ben oui, très souvent, la mer c’est beau
    Odile : 40 ou 44 hectares, c’est peut-être parce que c’est délabré que j’y ai jamais été invitée… ;o)
    Michel : je garde un grand petit faible pour les calanques, définitivement, et un excellent souvenir de Londres aussi !
    Olivier : c’est aussi « camping » qui vient d’y être tourné, juste à côté de la dune du Pilat (dans les arbres en haut de la dune – photos du haut)
    Et naviguer sur le Bassin : oui, il est dangereux !
    Tivigirl : ça commence à me faire froid dans le dos que doucement doucement on va y arriver à cette tranche d’âge, que je trouve – bizarrement – de plus en plus jeune ;o)
    Fab : allez, dans 2 ans, je pourrai t’y inviter, patience ;o)

  8. C’est vrai que l’on a pas besoin d’aller si loin pour voir si beau mais la couleur de l’eau chez toi est quand même jolie

  9. Cà y est, je pense que j’ai trouvé, c’était un concours ?

    L’ostréiculture du Bassin d’Arcachon en quelques chiffres :
    «L’’ostréiculture du Bassin d’Arcachon regroupe aujourd’hui 380 entreprises travaillant 780 ha de parcs ostréicoles, dont 672 ha classés en zone A de classement de salubrité, pour une production globale d’huîtres de taille marchande oscillant entre 8 000 T et 10 000 T annuelle. On estime le nombre d’emplois induits par l’activité ostréicole à plus de 1 500, ce qui en fait une des premières source d’emploi locale.
    D’un point de vue technique, en plus de la production d’huîtres marchandes, le Bassin d’Arcachon fournit 60 à 70 % des 4 milliards et demi de jeunes huîtres nécessaires à la production ostréicole globale française.
    De par leur activité, les ostréiculteurs du Bassin d’Arcachon participent à l’entretien et à la préservation de la qualité globale du Bassin d’Arcachon, notamment en nettoyant les parcs et chenaux, en éliminant le surplus d’huîtres sauvages, et en faisant office de vigie quant à la qualité des eaux du Bassin d’Arcachon. »

  10. Odile : merci pour toutes ces précisions ! et non, ce n’était pas vraiment un concours, mais tu gagné…. plein de bises !

    Fab : t’as raison, voilà des bonnes nouvelles. Au moins 2 fois, dis-tu…

    SiLuis : non, rien de suspect, juste un choix de photos un peu aléatoire. Et pourtant, si tu regardes bien, on voit des gens en parapente, qui se lancent depuis le haut de la dune du Pilat. Allez, la prochaine fois, je montrerai le banc d’Arguin avec des ramasseurs de coquillages.

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s