Reportage intermédiaire [2] : UU à Moorea

Nos retrouvailles à Moorea n’ont pas été vraiment conformes à ce qu’on avait prévu…. Au lieu d’une trempette, on a plutôt visité l’intérieur de l’île, et admiré le point de vue du Belvédère.

Ce n’est qu’en quittant la route de ceinture et en s’enfonçant – un peu – dans l’île qu’on réalise enfin qu’on est sur un volcan, éteint bien sûr. Du moins c’est là que UU et DouceMarie s’en sont vraiment rendus compte…. A leur décharge, ils avaient eu plein d’émotions la veille, à la rencontre de baleines.

Une matinée ensemble, entre un peu de culture – visite succinte du marae, de sport – 10 mn de marche pour la liaison marae-belvédère, et de gastronomie – dégustation de confitures locales au lycée agricole. Tout ça sous l’oeil vigilant de la Choupinette, qui a vite fait comprendre qu’il n’était pas question que toutes nos activités la privent du « goûter » de la mi-matinée… ;o)

au-belvedere-de-moorea.1186981192.jpg

Depuis le Belvédère, et dans le fond la baie d’Opunohu.

La famille UU a donc quitté Moorea, a continué vers Huahine, et est actuellement à Raiatea.

Selon mon enquête téléphonique de ce soir, tour de l’île, et séances de kayak, voilà leurs activités à Huahine. Pour Raiatea – Tahaa, tour de l’île avec visite du marae de Taputapuatea aujourd’hui, et demain tour du lagon de Tahaa, avec nage dans le fameux jardin de corail. (pour plus de détails sur ces endroits magnifiques, il suffit de cliquer sur les catégories – c’est juste à gauche).

Quant à nous…. ça vous intéresse quand même ?

Et bien…. disons qu’hier j’ai progressé en …. sport automobile. Si, si, rigolez pas.

Nous avions décidé d’aller marcher, comme d’habitude, au Belvédère (celui de Tahiti, à côté de chez nous, pas de confusion avec celui de Moorea, hein). L’habitude, c’est : je dépose Monsieur au bas de la montée, je monte la voiture au fameux belvédère, je descends à pied jusqu’à notre rencontre et nous remontons ensemble. Simple ? jusqu’à hier en tout cas.

Nous n’avions pas prévu qu’il y avait une « course de côte ». Donc, je dépose Monsieur, je continue en voiture, je gare, et j’ai dû marcher…. 100 mètres ? consignes de sécurité : la dernière manche de leur course démarrait à peine ! Donc, je résume : Monsieur avant le départ, et moi après l’arrivée. Devinez ce que j’ai fait ? taillé la bavette. Maintenant, j’ai des nouveaux copains. Le meilleur temps : 1 mn 48. Le gagnant : une BM, mais parce qu’il y a 350 ch sous le capot, mais s’il arrivait à alléger la voiture (jusqu’à 400 kg, si mon pote du jour y met un moteur de moto – il m’a même donné le modèle de la moto, mais là, franchement, ça commençait à me dépasser un peu), il gagnerait quelques secondes, etc etc.

Valait mieux en rigoler, non ?

Allez, la « semaine » redémarre demain. Avec un jour férié au milieu, le retour de la famille UU vendredi soir (et le programme jusqu’à leur départ dimanche matin est chargé mais sympa), je sens que ça va rouler tout seul.

Bonne semaine à vous tous.

Publicités

4 réflexions sur “Reportage intermédiaire [2] : UU à Moorea

  1. j’espere qu’il n’y a pas 3 h de marche pour arriver en haut
    à moins qu’il ait fait de l’autostop

  2. Ma chère Annie-Claude,
    d’abord merci pour ton mail, tu m’as fait très plaisir !
    Je suis heureux aussi de te lire à nouveau !
    Et de votre belle rencontre avec la Famille UU ! c’est génial !
    Je t’embrasse fort,
    A bientôt,
    OLIVIER

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s